Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Matisse, Picasso, et Dali exposés à Rabat

Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain fait l’événement




Le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat abritera, en avril prochain, une grande exposition qui réunira les plus prestigieux noms de la modernité méditerranéenne. Fruit d’un partenariat entre le Musée Mohammed VI et le Musée national d’art moderne Georges Pompidou de Paris, cette importante exposition se tiendra sous le thème: «L’influence de la Méditerranée dans l’art du 20ème siècle».
D’illustres maîtres de la modernité méditerranéenne, parmi lesquels Matisse, Picasso, Braque, Miro, Dali et Boltanski, seront à l’affiche de cette exposition dont l’organisation est en train d’être finalisée à Paris, de concert entre Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées, et Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne Georges Pompidou et l’un des grands experts de l’art moderne et contemporain dans le monde.
L’exposition, qui portera sur une centaine d’œuvres puisées dans les énormes collections du Musée Georges Pompidou, constitue «une traversée du 20ème siècle à partir de noms célèbres qui ont été soit liés, soit influencés par la Méditerranée pour sa lumière, sa couleur, son histoire, sa culture», a indiqué M. Blistène dans une déclaration jeudi à la MAP.
Après la prestigieuse exposition «Face à Picasso» qu’a abritée le Musée Mohammed VI, du 17 mai au 31 juillet, «l’idée c’est de donner au Maroc une succession de grandes expositions monographiques ou thématiques qui permettent aux Marocains et au public qui visitent le musée d’avoir une lecture de l’art moderne et contemporain», a-t-il souligné.
La finalité est aussi d’«apporter notre contribution au Maroc pour renforcer ce dialogue entre culture occidentale et culture africaine», a ajouté M. Blistène, un grand historien de l’art moderne et contemporain et un fervent admirateur du Royaume. Dans une déclaration similaire, M. Qotbi s’est réjoui du partenariat en cours pour l’organisation de cette exposition entre le Musée Mohammed VI et le Musée Georges Pompidou, qui constitue, a-t-il observé, le 2ème Musée d’art contemporain au monde après le Musée d’art moderne de New-York. C’est une première d’avoir autant de noms prestigieux d’artistes, a-t-il dit en soulignant que le fait pour le Musée Georges Pompidou de prêter sa collection au Musée Mohammed VI témoigne, de manière éloquente, du «prestige» et de la «confiance» que ce dernier a acquis depuis son inauguration par SM Le Roi Mohammed VI, il y a trois ans.
Qotbi et Blistène devraient procéder à la conclusion d’une convention entre la Fondation nationale des musées et le Musée Georges Pompidou au terme des rencontres qu’ils tiennent dans le cadre de la préparation de l’exposition.

Samedi 26 Août 2017

Lu 822 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs