Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Matches retour qualificatifs pour la phase de poule de la Coupe de la CAF:Le MAS joue son titre, le WAC en ballottage favorable et le CODM à la recherche d’un miracle




Matches retour qualificatifs pour la phase de poule de la Coupe de la CAF:Le MAS joue son titre, le WAC en ballottage favorable et le CODM à la recherche d’un miracle
Ce week-end, les seize prétendants à la phase de poules de la Coupe de la Confédération Orange auront à en découdre lors des matches retour pour désigner les huit heureux qui auront à se disputer la succession du MAS de Fès. Le tenant du titre, d’ailleurs, reversé dans son jardin aura, histoire de défendre sa couronne, à affronter l’AC Léopards à Dolisie au Stade Denis Sassou N'Guesso samedi à 15h30. Dolisie, ville en plein essor, est la troisième ville du Congo ; elle est le point de passage entre la capitale Brazzaville et Pointe-Noire. Les Fassis ont tout à craindre de ce déplacement et devront défendre le seul petit but d’avance inscrit par Hamza Bourazzouk à Fès. Un grande inconnue pour les Canaris  demeure : c’est comment va pallier Abdelghani Enassiri les différentes absences et dont l’intersaison y est pour beaucoup de par ses transferts. En effet, l’ossature du MAS s’en est vue du fait, complètement désintégrée. Lamrani est parti à l’ASFAR, Chtaïbi au Raja, Bourazzouk est à l’essai dans un club portugais ; Halhoul n’est pas du déplacement, il devrait suivre Taoussi chez les Militaires ; El Bassel et Berrabeh ne se sont pas entrainés itou itou… Et les misères fassies de s’en ressentir un peu plus, car l’AC Léopards en quart de finale de la Coupe du Congo le week-end dernier, a laminé Centre National de Formation de Football par 6-0. C’est dire que le but de l’aller risque d’être bien insuffisant aux Fassis. Cyril Ndonga l’entraîneur des Léopards qui, certainement, s‘est fait quelques petites idées lors de l’aller, n’en cache pas ses intentions de détrôner le tenant du titre.
Le Wydad de Casablanca, notre meilleur espoir de figurer dans cette phase de poule et grand favori pour suppléer le MAS, pour avoir fait l’essentiel il y a de cela  quinze jours à Abidjan devant l’AF.Djékanou sur l’unique but de  d’Ayoub El Khaliqui entre-temps blessé et absent ce samedi, semble bien parti pour passer ce tour. Certes, cette absence risque de se faire sentir au vu d’un effectif qualifié bien réduit, mais gageons que le WAC grand parmi les grands d’Afrique, saura passer l’obstacle ivoirien sans trop d’encombres samedi au Complexe Mohammed V à 20 heures. Benito Floro, conscient du fait, doit avoir déjà préparé une réplique en bonne et due forme à l’Académie de Football de Djékanou, en attendant que le nombre de son groupe soit revu à la hausse par la CAF. Mais il faudra se méfier de cette équipe qui n’a que sept ans d’âge et qui, après avoir gravi tous les échelons, s’est classée seconde du championnat ivoirien. Dimanche dernier, lors de l’entame du nouvel exercice, les Académiciens de Djékanou ont, en un derby très disputé, battu le Stella Club d’Abidjan (3-2).
Toutes nos équipes joueront samedi, et le CODM, le bleu de service, en son stade d’Honneur de Meknès, n’échappera à cette règle en croisant les crampons avec le Stade Malien, un sacré client, déjà titré en la matière (2009) et qui de surcroît l’avait emporté il y a quinze jours de cela, sur le score sans appel de 3-0. Notre troisième représentant a donc bien des soucis à se faire et Abderrahim Taleb  va devoir se creuser les méninges devant cette équation à trois inconnues qui, résolue, est synonyme de qualification en phase de poule. Pour nous autres, c’est tout le mal que l’on puisse souhaiter aux Meknassis, aux Wydadis et aux Fassis. Bonne chance donc à nos représentants!


Le Barça au Maroc sans ses internationaux espagnols

Bien avant de procéder à la signature de l’accord, jeudi entre le Raja et la société chargée de l’organisation du match entre les Verts et le Barça, les responsables du club catalan avaient fait savoir qu’ils ne dépêcheraient à Tanger que les joueurs qui seront disponibles le 28 juillet, jour de la rencontre. Exception faite pour Lionel Messi qui sera bel et bien de la partie.
Ainsi, le Barça affrontera le Raja sans les internationaux espagnols qui avaient disputé et remporté l’EURO 2012, ainsi que les joueurs retenus avec l’équipe olympique ibérique, prochain adversaire du Maroc aux JO de Londres.   Manqueront donc à l’appel dans les rangs catalans les joueurs suivants : Victor Valdes, Gerad Piqué, Sergio Busquets, Andres Iniesta, Xavi Hernandez, Jordi Alba, Tello, Montoa et Thiago Alcantara.

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 14 Juillet 2012

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs