Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mascherano admet une fraude fiscale d'1,5 million d'euros




Le milieu argentin du FC Barcelone Javier Mascherano a admis jeudi devant une juge avoir commis une fraude d'un million et demi d'euros au détriment du fisc espagnol, a-t-on appris de source judiciaire.
Le joueur de la sélection argentine a comparu jeudi matin à Gava (Catalogne, nord-est), devant le tribunal proche de Barcelone dont il dépend, en compagnie de ses deux avocats, a constaté un journaliste de l'AFP.
La déclaration du joueur a été très brève. "Il a admis les faits, les deux délits de fraude fiscale", a déclaré une source judiciaire.
Le parquet de Barcelone avait enclenché des poursuites contre le joueur, l'accusant d'avoir dissimulé au fisc une partie des revenus tirés de l'exploitation de son image en 2011 et 2012 par le biais de la création de deux sociétés ayant leur siège à Madère et aux Etats-Unis.
Le 9 septembre, Mascherano a versé au Trésor la somme de 1,75 million d'euros, correspondant au montant de la fraude et aux intérêts, selon le parquet.
Compte tenu de la reconnaissance de culpabilité du joueur, l'instruction devrait être rapide, a-t-on encore indiqué de source judiciaire, et il pourra probablement éviter un procès.
Cette affaire intervient après celle ayant touché son coéquipier Lionel Messi, qui sera jugé avec son père pour une fraude fiscale de 4,16 millions d'euros liée également à des droits à l'image perçus entre 2006 et 2009.
Messi avait également régularisé sa situation mais sans pour autant admettre le délit, que son père a voulu assumer seul, sans convaincre la justice. Il devra donc affronter un procès pour fraude fiscale, dont la date n'a pas encore été fixée.

Samedi 31 Octobre 2015

Lu 385 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs