Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech se dote d’un contrat-programme touristique

La liste des CPR à valider comprend désormais Rabat, Casablanca et Guelmim




Marrakech se dote d’un contrat-programme touristique
La région de Marrakech-Tensift-Al Haouz s’est dotée, mardi, de son contrat-programme régional pour structurer et diversifier l’offre du «Territoire touristique Marrakech Atlantique» avec un investissement global de l’ordre de 20,3 milliards de dirhams (MMDH), destiné à la réalisation de nombreux projets de développement du produit touristique au niveau de cette région.
Le document a été signé à Marrakech par le ministre du Tourisme Lahcen Haddad, le wali de la région Mohamed Faouzi et les présidents des conseils élus des 5 provinces concernées par ce contrat-programme, dédié au développement du produit touristique régional et la réalisation des objectifs de la Vision 2020.


Pour matérialiser son positionnement et atteindre les objectifs de la croissance à  l’horizon 2020, la région va procéder au lancement de nombreux projets correspondant à six programmes de la Vision 2020. Il s’agit d’ «Animation, sports et loisirs», «Biladi», «Azur 2020», «Niches à forte valeur ajoutée», «Eco/développement durable» et «Patrimoine et héritage».


Selon les données fournies à l’occasion de la signature de ce document, 102 projets ont été arrêtés par les parties contractantes pour le développement du produit au niveau de la région et se déclinent en un portefeuille-produit de 16 projets structurants et de 86 projets complémentaires qui permettront d’enrichir et de densifier le tissu de l’offre touristique régionale.
La concrétisation de ces projets nécessitera un investissement global de 20,3 MMDH, dont 92,67% seront portés par le secteur privé.
Ainsi, la région Marrakech-Tensift-Al Haouz devra mettre sur le marché 36.000 lits supplémentaires, portant la capacité totale à 96.000 lits afin d’accueillir 3,9 millions de touristes à l’horizon 2020, et de générer 14.400 nouveaux postes d’emplois.
Après la signature du contrat-programme, la liste des CPR à valider  s’est réduite au nombre de 3. Il s’agit des contrats-programmes relatifs aux régions de Rabat, Casablanca et Guelmim. Pour l’instant, aucune date officielle n’a été communiquée. Les professionnels espèrent toutefois que ces régions ne connaîtront pas le même sort que Marrakech, dont la signature du contrat a été reportée à quatre reprises, plongeant les opérateurs dans un attentisme durable.

Libé
Jeudi 24 Octobre 2013

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs