Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech s’offre des investissements pour 6,3 milliards de dirhams

La cité ocre renforce sa position de vitrine du tourisme national




Marrakech s’offre des investissements pour 6,3 milliards de dirhams
La ville de Marrakech au rayonnement culturel riche et diversifié, ne cesse de renforcer sa position de destination touristique très prisée au niveau national et international.
Lundi, la ville ocre avait rendez-vous avec un nouvel épisode de lancement des projets structurants. En effet, un programme intitulé «Marrakech, cité du renouveau permanent», de plus de 6 milliards de dirhams (MMDH) en faveur de la ville a été inauguré par le Souverain.
Il s’agit d’un projet ambitieux qui devra permettre à la ville de se hisser au niveau des grandes métropoles internationales. 
Il vise à accompagner le développement urbain et démographique de la ville, renforcer son attractivité économique, consolider sa place en tant que pôle touristique mondial, améliorer les infrastructures socioculturelles et sportives et promouvoir les indicateurs de développement humain. 
Ce programme s’articule autour de 5 principaux axes, à savoir la valorisation du patrimoine culturel, l’amélioration de la mobilité urbaine, l’intégration urbaine, la promotion de la bonne gouvernance et la préservation de l’environnement.
 Et parmi les projets prévus par le programme, on peut citer la création d’une cité des arts populaires, la réhabilitation des remparts et des portes historiques, la mise en place d’un nouveau système informatique de régulation de la circulation, l'aménagement des circuits touristiques de l’ancienne médina et des places publiques qui s’y trouvent, la construction de 2 hôpitaux publics...
En ce qui concerne le volet culturel, le projet «Marrakech, cité du renouveau permanent» prévoit notamment la création d’une cité des arts populaires, un musée du patrimoine immatériel, un conservatoire de musique, un musée de la civilisation marocaine de l'eau, ainsi que la réhabilitation du théâtre royal, de la Zaouiya El Kettania, des remparts et des portes historiques.
Pour ce qui est de la mobilité urbaine, le projet porte également sur l'aménagement et la mise à niveau de plusieurs routes et des Avenues Hassan II et Guemassa, le transfert de la gare routière, la mise en place d'un nouveau système informatique de régulation de la circulation et l'amélioration des accessibilités des personnes à besoins spécifiques.
S'agissant de la promotion de la bonne gouvernance, le projet ambitionne la modernisation de la gestion des services communaux, la généralisation de l'utilisation des TIC au niveau des services municipaux, la rationalisation de la gestion des biens communaux et la mise en place d'un système numérique de surveillance.
A cette occasion, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature de deux conventions. La première porte sur une convention cadre relative au projet « Marrakech, cité du renouveau permanent ». La seconde convention concerne la création du Fonds régional de promotion touristique.  

J.S
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 927 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs