Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech du rire La scène africaine brise les stéréotypes véhiculés sur le continent


Le MDR a consacré une place de choix aux talents prometteurs





Les artistes afriains ont réussi à séduire, samedi 
dernier, les spectateurs du Festival Marrakech 
du rire à travers des sketches qui puisent dans les spécificités et les mœurs du continent marqué par un patrimoine aussi riche que diversifié 
et traitent également des stéréotypes véhiculés autour de l’Afrique.


Les artistes africains qui ont défilé sur la scène du Théâtre Royal à Marrakech, ont vite réussi à captiver l’attention des spectateurs et conquérir leur admiration, sous une pluie d’applaudissements et de rires continus durant toute la soirée. Avec une belle maîtrise du jeu théâtral et une forte présence sur scène, les humoristes subsahariens ont joint l’utile à l’agréable, en traitant des différents stéréotypes véhiculés autour du continent, et ce, à travers des sketchs qui brisent les tabous et atténuent, avec un style comique, l’intensité des thèmes soulevés. Dans une déclaration à la MAP en marge de la soirée, l’humoriste ivoirien, Michel Gohou, parrain de l’édition, a fait savoir que la scène africaine, qui a honoré ce soir le continent, constitue lors de cette édition une vraie réussite et braque la lumière sur les potentialités humoristiques dont regorge l’Afrique. Il a également souligné que le continent a besoin de ce genre de festivals pour pouvoir s’épanouir et semer la joie parmi sa population, appelant à offrir aux jeunes talents africains des plateformes pour s’exprimer et débattre des défis et problématiques posés et des stéréotypes négatifs à travers un cadre plein d’humour.
“L’Afrique n’est pas seulement que la misère, les larmes, les déchirures, les tueries et la famine, il y a de l’amour, de la fraternité et de la solidarité. L’Afrique est en train de se construire, il faut montrer ce côté, et c’est à nous de le faire à travers un cadre humoristique qui s’intéresse au côté positif et éclatant de l’Afrique”, a-t-il dit. Et d’ajouter que l’humour est en train de briser les barrières et prendre de l’ampleur sur le devant de la scène artistique et culturelle du continent. Pour sa part, l’artiste gabonais, Omar Defunzu, a relevé que la scène africaine prend de l’ampleur, passant d’une petite salle d’une capacité de 100 à 300 places à près de 1000 places, se réjouissant des avancées considérables enregistrées par les artistes subsahariens.
Il a, toutefois, déploré la difficulté de participation aux manifestations internationales en dehors du continent, notant que le Marrakech du rire constitue une vraie vitrine de l’art humoristique ainsi qu’un tremplin d’avenir pour les jeunes talents qui souhaitent bien lancer leurs carrières. Quant à l’humoriste burkinabé, Ouedrawgo Roukiata, elle s’est félicitée de cette belle initiative offerte aux humoristes subsahariens pour révéler leurs talents et montrer leurs potentialités, précisant que l’Afrique a besoin plus que jamais de divertissement et de moments de joie. Nous contribuons, à travers nos sketchs, à passer, avec fluidité, des messages importants et sensibles sur des thématiques qui se posent sur la scène africaine », a souligné la comédienne pour laquelle l’humour, au-delà d’un moyen de divertissement contribue à l’épanouissement du bien-être de l’individu. Même son de cloche chez l’artiste Abelle Bowala, de la République démocratique du Congo, qui estime que la scène africaine constitue un miroir qui reflète le patrimoine du continent et traite des principaux enjeux et défis que connaît le continent, et ce dans un cadre comique qui atténue l’intensité des thèmes traités et dissipe les tensions. Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Festival du Marrakech du rire, qui s’est tenu du 1er au 5 courant, a accueilli pour la seconde année la Scène africaine au Théâtre Royal, consacrant une place de choix aux talents prometteurs du continent avec une pléiade d’humoristes et chanteurs, connus et reconnus.


Mehdi Ouassat
Mercredi 8 Juin 2016

Lu 707 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs