Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech-Safi dispose d’"un très fort potentiel" pour l’énergie solaire




La région de Marrakech-Safi dispose d’"un très fort potentiel" pour l’énergie solaire car plus de la moitié de la surface de la région "peut être exploitée pour des projets solaires", a affirmé, jeudi à Marrakech, le directeur général de l'Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), Badr Ikken.
"Avec plus de 1303 heures d’ensoleillement par an et un rayonnement de plus de 6 KW/m2/jour, la région a bénéficié de la mise en place de la première plateforme de test et de recherche pour l’énergie solaire", a souligné M. Ikken, qui intervenait au colloque sur les énergies nouvelles dans les politiques régionales, organisé par l’Université Privée de Marrakech (UPM).
Dans ce cadre, M. Ikken a fait savoir que la région Marrakech-Safi dispose de potentialités considérables en la matière et d'un emplacement parfait qui lui permet de profiter au mieux pour développer des petites villes antennes, comme Benguerir, et des concepts pilotes au niveau de la région.
"Marrakech-Safi constitue une région centrale dans le Royaume qui a beaucoup à gagner en utilisant des énergies renouvelables et en développant des systèmes et de nouvelles solutions, à savoir les solutions des villes intelligentes, soit des réseaux intelligents (Smart Grid)", a-t-il expliqué.
Le directeur général de l’IRESEN qui a présenté la stratégie énergétique nationale du Royaume, à savoir le plan solaire marocain, a appelé à tirer profit des avantages et des points forts du modèle indien dans le développement d’énergie solaire qui vise à répondre aux besoins croissants en électricité de l'économie indienne en fort développement avec le lancement de la "Jawaharlal Nehru National Solar Mission" (JNNSM).
Pour sa part, le vice-président de la région Centre-Val de Loire en France, Benoit Faucheux, a mis en exergue la politique régionale en matière d’énergies renouvelables et l’expérience énergétique de la région, ainsi que les objectifs et les orientations (2008-2020) en matière énergétique dans la région.
Cette conférence scientifique a été marquée par la présence de plusieurs personnalités et d’étudiants marocains et africains.

 

Samedi 15 Avril 2017

Lu 1033 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito








www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs





Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma