Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marrakech : Les victimes d'Argana se réunissent en association




Marrakech : Les victimes d'Argana se réunissent en association
Le tissu associatif vient d'être renforcé, avec la création jeudi à Marrakech, de l'Association marocaine des victimes et des amis d'Argana, à l'initiative d'un aréopage d'acteurs locaux agissant dans les domaines touristique, économique, culturel et artistique.
Lors de l'assemblée générale constitutive de cette association, un accent particulier a été mis sur les objectifs et les missions de cette nouvelle entité destinée en premier lieu à attirer l'attention sur la gravité de l'acte terroriste et à appuyer les victimes et les employés du café Argana qui a été pris pour cible lors de l'attentat terroriste ayant secoué, le 28 avril dernier, la mythique place de Jemaâ El Fna.
Il a été procédé, par la même occasion, à l'examen et à l'adoption à l'unanimité du statut interne de l'association et à l'élection d’Abdelmajid Belouti en tant que président de cette nouvelle entité.
Cette association se propose d'offrir aux enfants des victimes tout l'appui nécessaire pour les aider à poursuivre leurs études dans de meilleures conditions, de garantir aux familles des victimes l'appui psychologique et médical requis, de sensibiliser les citoyens aux dangers du terrorisme tout en les incitant à se mobiliser pour y faire face, et de contribuer à l'organisation de rencontres pour commémorer cet événement triste.
S'exprimant à cette occasion, M. Belouti, président du comité préparatoire à la création de cette association, a rappelé que la cité ocre, à travers ses habitants et ses amoureux en provenance de différents cieux, a fait montre d'un degré élevé de mobilisation pour faire face à ce crime odieux et panser les blessures de cette ville connue à travers l'histoire pour être un espace de paix, de solidarité et de coexistence pacifique entre les religions et les civilisations. Et d'ajouter que l'Association marocaine des victimes et des amis d'Argana ne ménagera aucun effort pour sensibiliser les citoyens quant à l'impératif de lutter contre ce fléau ayant frappé le coeur battant de la cité ocre, à savoir la place de Jemaâ El Fna, l'un des symboles du patrimoine culturel et humain universel.
L'association fera également de la vulgarisation des valeurs de tolérance, de solidarité, d'entraide et de la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, son cheval de bataille, a-t-il fait observer.

Libé
Lundi 30 Janvier 2012

Lu 620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs