Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc Telecom veut racheter 1,5 million d’actions sur les places de Casablanca et de Paris


Le CDVM donne son accord à IAM pour reconduire son programme de rachat



Maroc Telecom veut racheter 1,5 million d’actions sur les places de Casablanca et de Paris
Itissalat Al Maghrib vient d’obtenir  l’accord du Conseil déontologique des valeurs mobilières pour la reconduction de son programme de rachat de ses actions sur les deux places de Casablanca et de Paris, selon un projet de résolutions d’AG publié sur le site de la Bourse de Casablanca. L’opération qui devra recevoir l’aval de l’Assemblée générale convoquée le 24 avril prochain devrait porter sur un volume d’actions avoisinant 0,17% du capital dans une fourchette comprise entre 80 et 150 dirhams et devrait être étalée sur 18 mois. Le montant total de l’opération se chiffre ainsi à 225 millions de dirhams.
Rappelons que l’opérateur vient d’annoncer un programme de rachat de ses propres actions en vue de régulariser le marché, indique lundi une note d’information dudit opérateur de télécommunications.
Ce programme, qui devrait s’étaler sur 18 mois à partir du 7 mai prochain, fixe le nombre maximum d’actions à acquérir à 1.500.000 actions, soit 0,17% du capital, selon la note d’information, publiée sur le site web institutionnel de la Bourse de Casablanca.
Le programme de rachat d’actions prévoit un prix maximum unitaire d’achat de 150 DH et un prix minimum unitaire de vente de 80 DH, précise la même source, ajoutant que le montant global affecté audit programme ne doit pas être supérieur à 225 MDH.
Proposé en février dernier par le Directoire d’Itissalat Al-Maghrib et validé par le Conseil de surveillance, ce programme vient d’être visé par le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) et sera soumis à l’autorisation de l’Assemblée générale, qui se tiendra le 24 avril courant, statuant aux conditions de quorum et de majorité requise.
Le programme de rachat en vue de régulariser le cours du titre consiste généralement à intervenir sur le marché de l’action par l’émission d’ordres d’achat et/ou de vente dans l’objectif de réduire les variations excessives du cours de l’action. Ainsi, le programme intervient principalement lorsque la volatilité du titre s’écarte significativement de sa volatilité historique.

Libé
Mercredi 10 Avril 2013

Lu 438 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs