Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc Telecom plombe la Bourse de Casablanca

Les résultats décevants de l’opérateur téléphonique ont poussé à la vente




Maroc Telecom plombe la Bourse de Casablanca
Au moment où le président du directoire de Maroc Telecom, Abdeslam Ahizoune, présentait hier, en conférence de presse à Rabat, les résultats de son entreprise devant un parterre de journalistes qui en avaient pris connaissance la veille par voie de presse, la Bourse de Casablanca ouvrait sa séance dans le rouge; son indice global Masi cédant du terrain suite à un mouvement inhabituel de vente de titres IAM, opérateur téléphonique dont les performances annuelles ont été jugées "décevantes" tant par les institutionnels que par les simples boursicoteurs. 
La tendance baissière de la place financière casablancaise a été notamment induite par la chute de 2,03% que ce titre a enregistrée en une vingtaine de minutes et dont 94.263 ont fait l’objet de transaction entre 10 h 26 et 11h29.
A raison, puisque pour l'exercice 2013, le résultat net part du groupe ressort à 5.540 millions de dirhams, en retrait de 17,4% par rapport à 2012. 
A fin 2013, le résultat opérationnel (EBITA) consolidé du groupe s'établit, quant à lui, à 10.978 millions de dirhams, en augmentation de 0,1% (+0,1% à taux de change constant) par rapport à 2012. 
Hors charges de restructuration comptabilisées en 2012 (877 millions de dirhams) et en 2013 (200 millions de dirhams), l'EBITA serait en retrait de 5,6% en un an, avec une marge d'exploitation de 39,1%, en baisse limitée de 0,5 point.
Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) s'établit à 16.213 millions de dirhams, en recul de 3% par rapport à 2012 et le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 28.559 millions de dirhams, en recul de 4,3% par rapport à 2012. 
En outre, les flux nets de trésorerie opérationnels ont enregistré une baisse de 1,6% au 31 décembre 2013 par rapport à la même période de 2012. Hors charges de restructuration, ils se sont établis à 11.715 millions de dirhams, en baisse de 7,3% par rapport à 2012 et, cerise sur le gâteau, l’opérateur téléphonique prévoit une légère baisse de son EBITDA en 2014 et une légère croissance de ses investissements.
 

B.L
Vendredi 14 Février 2014

Lu 3022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs