Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc Telecom boucle le rachat des filiales d’Etisalat en Afrique

L’opérateur marocain est désormais implanté dans 10 pays africains




Maroc Telecom boucle le rachat des filiales d’Etisalat en Afrique
Consacré deuxième investisseur sur le continent africain, le Maroc poursuit son expansion en Afrique lentement mais sûrement.
Après avoir exporté son savoir-faire avec un certain succès dans les secteurs de la finance, des mines, de l’immobilier, du commerce et du transport, le Royaume renforce désormais son positionnement dans le secteur des télécommunications à travers son opérateur historique Maroc Telecom. Ce dernier a, en effet, annoncé avoir acquis six filiales subsahariennes d’Etisalat opérant sous l’enseigne Moov.
Dans un communiqué rendu public mardi 27, l’opérateur marocain indique qu’il s’agit des filiales d’Etisalat présentes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République centrafricaine et au Togo. 
Cette opération, souligne le groupe,  vise également l’acquisition de Prestige Telecom, une société spécialisée dans la fourniture des prestations IT pour le compte des filiales d’Etisalat dans lesdits pays.
« Le prix final de la transaction est de 474 millions d’euros, correspondant à la reprise de la participation d’Etisalat dans ces opérateurs ainsi que sur le rachat par Maroc Telecom des prêts d’actionnaires », a souligné l’opérateur dans ce communiqué. Avec ces nouvelles acquisitions, Maroc Telecom rejoint les poids lourds du continent opérant dans ce segment.  Désormais présent dans dix pays africains, il s’offre par la même occasion d’importants débouchés sur un marché en pleine expansion et surtout très convoité. Ce que ne peut ignorer le top management du groupe qui doit aussi sérieusement se pencher sur certaines des filiales acquises dont les résultats précédents laissent à désirer.
En effet, selon bien d’observateurs, certaines filiales seraient de véritables cadeaux empoissonnés en ce sens qu’il va falloir vraiment trouver les ressources pour les relever et donc assurer leurs activités.
Une chose est cependant certaine, « la finalisation de cette acquisition marque une importante étape dans le développement du groupe Maroc Telecom et renforce son positionnement stratégique en tant qu’acteur majeur des télécoms en Afrique présent dans 10 pays à fort potentiel de croissance», s’est réjoui Abdeslam Ahizoune, le président du Directoire de Maroc Telecom.
«Par cette opération, a poursuivi ce dernier, Maroc Telecom appuie la politique de coopération économique Sud-Sud du Royaume du Maroc en Afrique ».
Une politique de coopération qui rencontre un franc succès au regard des marchés et des partenariats noués au fil des années à travers le continent. Notamment après la tournée de SM Mohammed VI en Afrique qui avait appelé au renforcement de la coopération Sud-Sud dans différents domaines. 

Alain Bouithy
Jeudi 29 Janvier 2015

Lu 408 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs