Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Tanzanie : Un match des leçons




Maroc-Tanzanie : Un match des leçons
J'ai fait le déplacement à Marrakech ce week-end pour vivre l'ambiance du match Maroc -Tanzanie dans la ville ocre.
Les larges avenues, les rues, les souks, les restaurants et hôtels étaient noirs de monde. Les vendeurs de drapeaux et de maillots du Onze national sont postés partout et font d'excellentes affaires, les porte-feuilles et tirelires sont vidés pour la circonstance. Les tympans sont mis à l'épreuve par les concerts de klaxon de voitures immatriculées aux quatre coins du pays et vuvuzelas ''beldi'' et en plastique dans lesquels les supporters de tous les âges soufflent à pleins poumons.
L'ambiance est extraordinaire, la mobilisation est à son paroxysme, une véritable communion nationale, franche et sincère est là, réelle, palpable.
Le Maroc va revenir aux grandes compétitions continentales et mondiales, sa longue absence insolite et inexplicable appartiendra au passé, à l'issue de la rencontre qui a eu lieu ce dimanche avec les compatriotes de feu Julius Nyerere.
Dimanche, nous avons vécu un très beau match largement dominé par la sélection nationale qui aurait pu marquer une avalanche de buts dès les premières minutes. Il faut se garder de décrire les détails du spectacle, toute la population l'a suivi sauf les empêchés pour cas de force majeure.
Au-delà du plaisir de suivre une compétition de ce niveau et de cet enjeu, mon esprit s'est évadé pour transposer les moments forts de cette belle kermesse nationale fédératrice sur d'autres terrains que celui du sport.
L'événement sportif nous rappelle que la fibre patriotique nationale se porte à merveille, les Marocains se mobilisent comme un seul homme pour défendre les couleurs de la patrie sans rechigner sur les énergies et les moyens, tous âges et catégories sociales confondus. Les MRE ont fait le déplacement pour vivre l'événement sur le sol national au prix de grands sacrifices. Le score a été ouvert par Chamakh d'un but de la tête, merci de nous rappeler que c'est au niveau de cet organe que toutes les actions salvatrices sont élaborées, particulièrement pour un pays qui a beaucoup fait pour la civilisation universelle. Après une égalisation surprise et surprenante des Tanzaniens, Taârabt nous a délivrés de l'angoisse par un superbe coup de pied arrêté, digne d'un grand maître. Le geste était superbe mais l'expression de sa joie dans les bras de son entraîneur et leurs embrassades  l'étaient encore plus, car elles dissipent les malentendus et nous rappellent que nous sommes au pays de la clémence et de la miséricorde…
Les derniers moments du match étaient insoutenables, le foot étant fait de hasards et de retournements de situations, nous avions besoin d'être mis à l'abri d'une égalisation dévastatrice.
Notre Lionel Messi national, le fils de nos provinces du Sud,  Boussoufa, nous a offert le but sécurisant, la certitude que nous renouons avec notre passé de grande nation du foot africain, et ce fut le bonheur !
Boussoufa me rappelle que Feu Sa Majesté Hassan II avait dit que  tout vient du sud ''tout le bonheur et tout le malheur,'' (el khaïrou koullouhou yaati mina ljenoub wa echcharrou  koullouhou yaati mina ljenoub).
Au moment où des mutations importantes sont en phase d'instauration dans le pays, nous avons l'obligation de tout mettre en œuvre pour asseoir la confiance nécessaire à la cohésion nationale, les récents événements au Sud nous y invitent sérieusement.
Puisse ce que nous avons vécu, pendant ce week-end mémorable, de mobilisation populaire, de ferveur patriotique, de communion osmotique, pour un événement sportif, nous inspire des actions généreuses, des intentions vertueuses pour l'avènement d'un Maroc uni et prospère, démocratique et juste, ouvert et ancré dans ses valeurs et respectueux de la pluralité qui fait sa richesse.

Par Hamada Eddarouiche
Mercredi 12 Octobre 2011

Lu 2277 fois


1.Posté par mhemed touati le 12/10/2011 14:52
Vous allez gagner la coupe d'Afrique
puis la coupe du Monde

bravo aux lions

2.Posté par Mohammed Touzani le 12/10/2011 16:54
L'équipe du Maroc n'a plus rien à envier à personne ni rien à prouver. Les joueurs Marocains peuvent en découdre avec les plus grands parce qu'ils en font partie. Voilà.

3.Posté par elheddaoui le 14/10/2011 01:37
gardez les pieds sur terre,et attendre la prochaine can.

4.Posté par Mohammed Touzani le 14/10/2011 12:58
Je ne parle pas de coupe mais plutôt d'équipe.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs