Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Mali joué devant des tribunes vides


Match plutôt concluant



Maroc-Mali joué devant des tribunes vides
Dans le cadre de sa préparation pour la rencontre qui l’opposera à la Tanzanie le 24 mars pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 qui se déroulera au Brésil, l’équipe nationale des joueurs locaux a battu, en match amical, au Grand stade de Marrakech, son homologue malienne par deux buts à un. Un match considéré comme le dernier test pour le sélectionneur national en vue d’apporter les dernières retouches à l’EN  avant son voyage pour Dar es-Salaam. Pour ce qui est de la rencontre qui  s’est déroulée devant 1800 spectateurs seulement, le rendement des joueurs en première mi- temps était meilleur qu’en  deuxième période. D’entrée, Hamza Abourazzouk avait la possibilité d’ouvrir le score à trois reprises, respectivement à la 5e, 7e et 10e minutes, mais aucune de ses tentatives n’a abouti. A la 41e minute, l’arbitre tunisien lui a même refusé un but pour hors-jeu. Mais juste avant le sifflet final de la première partie, bien servi par un coéquipier, il a réussi  à inscrire le premier but. De retour des vestiaires, le jeu s’est concentré au milieu du terrain. Toutefois, à la  69e minute et suite à une belle action de Salaheddine Aqqal, Mohamed Ali Bemammar a marqué le second but. Les Maliens ont réagi et sont parvenus à marquer à la 75e minute, sur un coup franc transformé admirablement par Boubakar Simpara. Le reste du temps n’a pas connu de vraies occasions de but, si ce n’est le but refusé à Mohsine Moutaouali à quatre minutes de la fin pour faute commise sur un défenseur.
Au terme de cette rencontre, Rachid Taoussi a déclaré que  cette confrontation était très importante pour la préparation du groupe et que le choix du Mali était judicieux, puisque l’adversaire, par sa qualité de jeu et sa coriacité a constitué un sérieux test  pour ce groupe formé d’éléments qui ont brillé dans leurs clubs respectifs lors du championnat actuel. Et d’ajouter que cette rencontre lui a permis d’évaluer le niveau de certains joueurs notamment Abourazzouk et El Mobaraky qui ont démontré de bonnes choses tout au long des 45 premières minutes. Taoussi s’est aussi dit satisfait du rendement de tous les joueurs, de la volonté d’aller de l’avant qu’ils ont exprimée durant le match, et de l’application des automatismes travaillés pendant les séances d’entraînements. Pour ce qui est de l’ossature de l’équipe, le coach n’a pas voulu s’exprimer en terme de quota, précisant que l’équipe nationale appartient à tous les Marocains, se contentant d’affirmer que le noyau commençait à prendre forme. En réponse à une question relative au choix des gardiens de but, Taoussi a dit que le fait d’appeler Lamyaghri visait à le mettre en confiance surtout après avoir  renoncé à l’idée de mettre fin à sa carrière en équipe nationale précisant que Zniti, Amsif, Outtah et autres sont toujours suivis de près pour être appelés le moment opportun.
Enfin, Taoussi a exprimé son optimisme quant aux prochaines échéances. 

Khalil Benmouya
Vendredi 8 Mars 2013

Lu 2028 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs