Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Côte d’Ivoire : Le match à gagner

Renard parle de rencontre difficile et Dussuyer de match à pression




Le Onze marocain affrontera, ce samedi soir à partir de 20 heures au Grand stade de Marrakech, son homologue ivoirien pour le compte de la seconde journée du groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.
Un match de grande importance, au point de le qualifier de tournant dans la course à la qualification pour ce Mondial, épreuve qui fuit le football national depuis l’édition française en 1998. Pour cette confrontation qui se jouera à guichets fermés, les partenaires du capitaine Mehdi Benatia sont tenus de glaner les trois points de la victoire, et ce après avoir forcé le nul blanc lors de leur sortie inaugurale dans ces éliminatoires à Franceville contre le Gabon.
Pour le sélectionneur national, Hervé Renard, ce match sera «difficile» face au tenant du titre continental. Une renommée qui ne doit en aucun cas faire douter ses protégés, conscients qu’ «une victoire lors de ce match permettra à l’EN d’envisager la qualification à la Coupe du monde 2018 avec plus de sérénité », a-t-il indiqué au cours de la conférence de presse qui a eu lieu mercredi dernier.
Au sujet des forfaits, un fait affectant d’ailleurs les deux protagonistes, Hervé Renard a regretté «l’absence de joueurs clés, en particulier El Ahmadi, Oubadi, Dirar et Ziyach », tout en ayant pleinement confiance en ceux qui ont été appelés pour les suppléer.
Hervé Renard, mieux placé que quiconque pour connaître la sélection ivoirienne avec laquelle il avait remporté la dernière CAN, parle de match difficile et pour débloquer la situation, ses hommes sont sommés de saisir à bon escient les quelques opportunités qui devront se présenter à eux. D’aucuns ne manquent pas de relever que la défense ivoirienne est le point faible de l’équipe, sauf qu’il ne faudrait pas prendre cette donne comme argent comptant, surtout que l’EN, sous la houlette de Renard, est studieuse en matière défensive mais peine lorsqu’elle doit faire le jeu.
Si Renard qualifie cette rencontre de difficile, le sélectionneur ivoirien, Michel Dussuyer, a affirmé il y a quelques jours que ce match est «très important avec beaucoup d’enjeux pour les deux sélections ». Et de poursuivre que  «ce match va demander beaucoup d’efforts. C’est un match avec une grosse pression».
A ce propos, le défenseur marocain Zouheir Feddal a déclaré : « Oui, nous sentons la pression, mais je crois qu’elle nous sera comme une source de motivation. La présence de grands joueurs parmi nous nous donne la force pour faire plus et l’envie de gagner une équipe qui nous a souvent mis en difficulté nous incite à multiplier les efforts pour atteindre cet objectif et faire plaisir à notre public ».
Un sentiment partagé par tout le groupe qui n’aura d’yeux que pour les points de la victoire en vue de s’accaparer la pole position de la poule et de doubler l’adversaire ivoirien qui s’était préparé à cette rencontre du côté de Malaga et qui devra faire sans certains de ses éléments clés, de la trempe de Gervinho, d’Eric Bailly, de Sylvain Gbohouo, et de Seri Jean Michael.
Alors que le Onze national sera à la rude épreuve de la sélection ivoirienne, le Mali devra affronter, également samedi dans l’autre match de ce groupe, le Gabon au stade 26 Mars à Bamako.
Ça sera le match à ne pas perdre pour les Maliens après leur défaite d’entrée devant les Ivoiriens. C’est ce qui fait dire à leur coach, Alain Giresse que « l’urgence est de repositionner les Aigles dans le sens de la marche », lit-on sur le site cafonline.com, tandis que les Gabonais sont sans sélectionneur attitré après le limogeage du Portugais Jorge Costa. Une situation qui ne perturbe pas autant la star de l’équipe Pierre Aubameyang qui a affirmé que «l’équipe est prête à relever le défi ».  
Il y a lieu de rappeler qu’après le match contre la Côte d’Ivoire, la phase aller de ces qualifications pour la Coupe du monde sera bouclée par la réception du Mali (28 août 2017) que l’EN affrontera de nouveau à Bamako le 2 septembre de l’année prochaine. Quant aux deux dernières confrontations, elles seront face au Gabon à domicile (2 octobre 2017) et contre la Côte d’Ivoire à Abidjan (6 novembre 2017).
20 sélections africaines, réparties sur cinq groupes de quatre, prennent part à ce troisième tour des éliminatoires du Mondial 2018. Seules les premières de chaque poule se qualifieront pour l’édition russe.  

Programme de la 2è journée

Voici le programme de la deuxième journée des éliminatoires africaines du Mondial-2018 de football, prévue ce week-end :
Samedi
Groupe D
13h00 : Afrique du Sud – Sénégal (Stade de Polokwane).
17h00 : Cap-Vert - Burkina Faso (Stade de Praïa).
Groupe E
13h00 : Ouganda – Congo (Mandela National Stadium à Kampala).
Groupe B
15h00 : Cameroun – Zambie (Stade Omnisports de Limbe).
16h00 : Nigeria – Algérie (Akwa Ibom Stadium à Uyo).
Groupe C
18h30 : Mali – Gabon (Stade 26 Mars à Bamako).
20h00 : Maroc - Côte d'Ivoire (Grand Stade Marrakech).
Dimanche
Groupe E
16h00 : Egypte – Ghana (Stade Borj El Arab à Alexandria).
Groupe A
17h30 : Guinée - RD Congo (Stade 28 Septembre à Conakry).
N.B : Le match Libye-Tunisie comptant pour le groupee A devait avoir lieu vendredi au stade Omar Hamadi à Alger.
Les leaders au classement final des cinq groupees de ce troisième et dernier tour, se qualifient pour le Mondial-2018.

Mohamed Bouarab
Samedi 12 Novembre 2016

Lu 3066 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs