Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marlen Guérin et son monde onirique


Une artiste loin des sentiers battus



Marlen Guérin et son monde onirique
Voici  une femme artiste qui connaît bien son travail. Une femme artiste qui a pu nous offrir un univers artistique plein d’images vives qui reflètent notre vie humaine. Une artiste qui a déjà son style et sa propre vision du monde. Car le style c’est la personne elle-même et bien sûr la vision, c’est l’originalité de l’artiste. Puisque sans style propre et sans vision, il n’y a pas d’art et il n’y a pas non plus de création artistique.
Ainsi en observant attentivement les peintures de l’artiste canadienne Marlen Guérin, on remarque dès le premier abord que ces peintures-là nous présentent  des êtres  humains  dans leur diversité. Elles nous présentent d’abord  des images de femmes enceintes qui n’ont ni bras ni visages. Seul le ventre porte le fœtus qui aspire à venir au monde, notre monde évidemment. On peut constater aussi que ces peintures nous présentent aussi d’autres genres de  femmes. Cette fois, elles montrent  des femmes dans toute leur beauté, des femmes dans leur sublime nudité. Des femmes qui attirent l’attention des amoureux de la beauté féminine en particulier et de la beauté, en général.
Marlen Guérin ne s’arrête pas bien sûr à ce stade, mais elle essaie toujours de créer et recréer un univers qui n’a pas de limites, selon l’écrivain français Philippe Sollers. Car le vrai art, c’est celui qui ose aller vers d’autres chemins et d’autres espaces. C’est que Marlen Guérin essaie d’entreprendre, en développant son imagination créatrice.
Elle regarde le monde, notre monde, selon une vision différente. Un œil nommé souvent dans l’écriture  par  «Le troisième œil». Celui  qui possède un pouvoir intérieur, qui aide l’artiste à voir des choses abstraites dans la banalité des choses normales. Elle crée donc un monde artistique dans sa diversité et sa richesse.
C’est pour ces raisons, entre autres, que notre artiste a essayé d’aller au-delà de l’univers des mythes. Ainsi elle a pu  offrir des images métamorphosées : femmes ailées, femmes-pigeons, femmes-colombes.
Cette artiste, loin des sentiers battus, poursuit sa carrière en développant une thématique originale qui suscite l’admiration des critiques et du grand public.

Par Noureddine Mhakkak (Ecrivain et critique d’art)
Mercredi 13 Mars 2013

Lu 403 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs