Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mariages extravagants en Inde




Les mariages indiens hauts en couleurs et riches en dépenses vont-t-ils disparaître ? A New Delhi, des hommes politiques ont fait le voeu de stopper la spirale d'extravagances en tous genres pour revenir à des fêtes “simples et sobres”.
Des légistateurs locaux du parti du Congrès (centre gauche, au pouvoir) ont adopté mardi une résolution visant à plus de décence après que l'un des leurs a récemment défrayé la chronique lors du mariage de son fils qui aurait coûté, selon les médias, quelque 40 millions de dollars (environ 29 M EUR).
Le parti du Congrès a indiqué dans un communiqué avoir “exprimé sa préoccupation concernant les somptuaires dépenses lors de fêtes mondaines, notamment les mariages”.
“La tendance actuelle est de rendre plus difficile la vie de l'homme moyen”, a-t-il dénoncé, en référence au chaos parfois provoqué dans la capitale lors de la saison des mariages, avant l'été, avec des routes bloquées à la circulation pendant des heures.
Les mariages indiens sont réputés pour leur extravagance et le colossal budget qu'ils représentent pour de nombreux foyers soucieux de faire de cette célébration un événement social marquant.
Lors de ces cérémonies s'étalant souvent sur plusieurs jours, il n'est pas rare de voir dressés de gargantuesques buffets où se pressent des centaines, voire des milliers, d'invités. Cette tendance s'est accentuée dans les grandes villes comme New Delhi ou Bombay.
Le chef du gouvernement de New Delhi, Sheila Dikshit, a résumé la situation: “On passe une trentaine de minutes au mariage mais il faut parfois quatre heures pour y arriver” à cause des embouteillages, les tentes dressées pour les mariages étant souvent érigées dans la rue.
“Les embouteillages et le chaos pour se garer (...) peuvent être problématiques si l'on veut amener en urgence un patient à l'hôpital”, a-t-elle souligné.
Début mars, le mariage de deux héritiers de familles politiques près de New Delhi a fait les choux gras de la presse: un hélicoptère figurait dans les cadeaux de noce, 12 écrans géants retransmettaient la cérémonie et le coiffeur du marié a reçu un pourboire de 5.500 dollars USD.

Libé
Samedi 19 Mars 2011

Lu 277 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs