Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marco Borella et Ciprian Oloi très applaudis à Casablanca


Le ténor et le pianiste jouaient au Théâtre du Consulat général d’Italie



Marco Borella et Ciprian Oloi très applaudis à Casablanca
Une fois encore, le public casablancais ne s’y est pas trompé: le ténor Marco Borella et le pianiste Ciprian Oloi lui ont offert, vendredi soir, une magnifique soirée sous le signe «Voglio vivere cosi» dans le cadre très convivial du Théâtre du Consulat général d’Italie d’où retentissait le son des chansons classiques italiennes.
Organisé par l’Association culturelle italienne Dante Alighieri en collaboration avec le Consulat général d’Italie à Casablanca, ce concert a attiré de nombreux mélomanes venus écouter des classiques italiens. Et  apprécier le talent de leurs interprètes.
«Le concert que j’ai le plaisir de vous présenter ce soir comprend des chansons classiques très célèbres, la plupart du répertoire classique napolitain, qui depuis très longtemps représentent l’Italie dans le monde». C’est en ces termes que Mme Marina, présidente de Dante  Alighieri, a introduit le ténor Marco Borella et le pianiste Ciprian Oloi qui ont interprété avec brio des classiques bien connus du public marocain.
Le programme «italianissimo», résumera-t-elle, est élaboré autour des chansons qui ont fait la réputation de la scène italienne à travers le monde comme «O sole moi» et «La danza» et bien  d’autres.
«Je suis très heureux de voir autant de gens à ce concert mais aussi très triste d’apprendre que d’autres n’ont pu assister faute de places. Cela dit, je suis très content de m’être produit devant un public aussi réceptif, en communion avec la scène et l’artiste», a confié Marco Borella. Et de souligner : «J’ai vraiment ressenti la joie du public chaque fois que j’interprétais des chansons connues et toute son attention lorsque que j’interprétait des morceaux dans l’air du temps».
A propos de sa collaboration avec le pianiste Ciprian Oloi, le ténor a apprécié en ces termes : «C’est un honneur de me produire avec Ciprian qui est un excellent pianiste.  C’est plus facile de travailler avec un artiste de ce talent dans ce sens qu’on se comprend rapidement : on n’a pas besoin de parler pour communiquer».
Artiste polyédrique, Marco Borella se lance très jeune dans l’apprentissage du violon et de l’oboe. Mais c’est en tant que musicien soliste au sein d’importants orchestres que démarre véritablement sa carrière, avant d’étudier le chant et de devenir ténor.
Excellent pianiste, Ciprina Oloi est aussi connu pour avoir accompagné des grands solistes de l’Opéra. Maître accompagnateur à l’Opéra d’Etat de Roumanie, il est aussi soliste de l’orchestre philarmonique et de l’orchestre national de la Moldavie, pays où il a reçu  sa formation avant de la poursuivre aux Etats-Unis.
Quelques minutes avant la fin du concert, le duo a invité à monter sur scène Mourad Abderrahim, professeur de musique à l’école italienne pour un trio très applaudi. C’était la belle surprise de la soirée

Alain Bouithy
Mercredi 6 Février 2013

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs