Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marche pacifique et déprédation à Essaouira




Plusieurs milliers d’habitants d’Essaouira ont répondu présent à l’appel de protestation initié par le mouvement du 20 février et suivi par de nombreuses organisations associatives, partisanes et syndicales locales y compris le groupe d’Al Adl Wal Ihsan. Ces entités avaient exhorté les citoyens à participer massivement pour protester contre la corruption, la fraude politique et administrative, le détournement des deniers publics, la marginalisation et la «hogra», le chômage, la misère sociale, la violation des droits et la répression des libertés, et l’économie de rente.
Cette marche pacifique avait sillonné la ville en démarrant devant le siège de la municipalité, passant par les boulevards El Massira, des agrumes, arrivant sur la place Moulay El Hassan, puis regagnant la place en face du siège de la province, en passant par la corniche, pour retourner au point de départ en empruntant le boulevard des dunes.
Les participants avaient scandé des slogans dénonçant la propagation de la corruption, critiquant le Parlement et le gouvernement, et appelant à mettre fin à la mainmise sur la ville.
Les manifestants, toutes catégories confondues, avaient fait montre de civisme, le temps de cette marche pacifique qui s’est dispersée dans le calme. Cependant, certains jeunes, faute d’encadrement, avaient commis des actes de vandalisme dans certains sites de la ville.
Ainsi, les façades de deux restaurants ont été sacagées, ainsi que celles du siège de la municipalité, du centre de diagnostic et le point d’accueil du centre hospitalier Sidi Mohammed Ben Abdellah. Des adolescents ont aussi brisé les vitres d’un bus touristique et de voitures garées derrière le siège de la municipalité. Cependant, des sources sécuritaires affirment n’avoir procédé à aucune arrestation.

Abdelali Khallad
Mardi 22 Février 2011

Lu 522 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs