Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marche de la FDT à Essaouira

Dénonciation de la politique antisociale du gouvernement Benkirane et solidarité avec les enseignants stagiaires




Ils étaient plusieurs centaines de fédéralistes à battre le pavé de la capitale des alizés, ce samedi 6 février 2016, en signe de condamnation des politiques gouvernementales ciblant les droits, les libertés, le pouvoir d’achat des Marocains et les acquis de la classe ouvrière.
Dans le cadre du programme adopté par son Conseil national extraordinaire, la Fédération démocratique du travail (FDT) représentée par les secteurs de la justice, de la santé et de l’enseignement a ainsi donné de la voix dans les artères principales de Mogador en scandant des slogans condamnant la répression la paupérisation des masses populaires.
En l’occasion, Abdessadeck Saaidi, secrétaire national du Syndicat démocratique de la justice a appelé la classe ouvrière marocaine à plus de vigilance face aux politiques impopulaires du gouvernement qui s’acharne sur les pauvres et les ouvriers à travers plusieurs mesures ciblant leur pouvoir d’achat et leurs droits fondamentaux. A titre d’exemple, il a cité  les enseignants stagiaires dont les protestations pacifiques ont été violement réprimées. Il a par ailleurs rappelé les étapes du programme militant de la FDT qui sera couronné ce 11 février 2016 par une grève nationale ; un programme qui permettra à la classe ouvrière de recouvrer sa voix, sa dignité et son statut moral.
Les slogans scandés par l’ensemble des participants ont condamné la répression des enseignants stagiaires tout en exprimant l’entière solidarité de la FDT avec leurs revendications.
Le soi-disant plan de réforme du régime des retraites a été à son tour rejeté par les fédéralistes qui ont rappelé au chef du gouvernement les engagements consignés dans le procès-verbal du 26 février 2011 tout en l’appelant au respect des libertés syndicales.
Said Handaji, membre du comité d’organisation, s’est, pour sa part, félicité de la réussite de la marche régionale d’Essaouira, et de la qualité de la coordination entre les différents secteurs de la FDT.


 

Abdelali Khallad
Mercredi 10 Février 2016

Lu 976 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs