Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marché de l'immobilier au Maroc : Hausse des prix et baisse du volume des transactions




Marché de l'immobilier au Maroc :  Hausse des prix et baisse du volume des transactions
Les prix de l'immobilier au Maroc vont-ils flamber ? Difficile de répondre, car si augmentation des prix il y a dans le secteur des appartements, la situation est stable dans le secteur des maisons et en baisse dans celui des villas. L'indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), relatif au troisième trimestre 2010, publié par Bank Al-Maghrib, le confirme. Il a enregistré une progression de 3.4% des prix des appartements, une stagnation de ceux des maisons, et une baisse de 4% des prix des villas.
L'IPAI a révélé que d'un trimestre à l'autre, les prix des appartements ont progressé de 3,4% après une hausse de 0,7% le trimestre précédent et qu'en terme de glissement annuel, ils ont augmenté  de 3,5% au lieu d'un recul de 0,5% au cours du 2ème trimestre 2010, reflétant ainsi une hausse observée dans toutes les villes à l'exception d'El Jadida, Marrakech, Tanger et Rabat, où les prix ont reculé dans un marché marqué par un nombre limité de vente.
La vente d'appartements représente environ 89% des transactions au cours de ce trimestre. Elles se sont chiffrées à 11.506 unités, soit une baisse de 17,3% en variation trimestrielle. Ces baisses ont touché les régions de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër et de Fès-Boulmane alors que la hausse la plus importante a été observée au niveau de Tadla-Azilal.
Concernant la vente des maisons, l'IPAI a indiqué que les prix ont baissé de 1,3% d'un trimestre à l'autre et ressortent en stagnation en rythme annuel.
Les villes de Tanger, Agadir et Casablanca ont été marquées par de fortes baisses par rapport au trimestre précédent.
Les transactions portant sur les maisons représentent environ 9% du marché national. Elles se sont établies à 1.206 transactions, en hausse de 6,7% d'un trimestre à l'autre.
Quant au secteur des villas, les prix ont progressé de 2,2% d'un trimestre à l'autre, mais leur niveau demeure inférieur de 4% à celui observé à la même période de l'année précédente. Ils ont connu des baisses importantes, notamment au niveau de Kénitra et d'Agadir, alors qu'ils ont marqué une hausse de 15,2% à Casablanca.
Le marché des villas représente près de 2% des ventes au plan national. Il a enregistré 244 transactions, en baisse de 14,1% d'un trimestre à l'autre.
Le document de Bank Al-Maghrib a expliqué, par ailleurs, que les prix des actifs immobiliers résidentiels ont évolué de manière différenciée selon les villes. Ils ont connu des hausses, sur un an, dans les villes d'Agadir,  Casablanca,  Fès, Kénitra et Oujda et ont régressé dans les autres villes.
Sur les dix villes couvertes par cette enquête, seules les villes de Kénitra et d'Oujda ont connu une hausse trimestrielle du volume des ventes respectivement de 23,8% et 13,5%. Dans les autres villes, notamment à Rabat, Agadir et Marrakech, le nombre des transactions s'inscrit en baisse ramenant ainsi leurs parts dans le marché national à respectivement 2,6%, 3,9% et 14,4%.
La structure des ventes de biens immobiliers résidentiels au cours du 3ème trimestre 2010 confirme donc, selon la note de Bank Al-Maghrib, la prédominance des cessions d'appartements. En effet, à l'exception d'Oujda où les ventes ont concerné principalement les maisons, ils ont représenté au moins 83% des transactions dans les autres villes. Les ventes de villas n'ont pas dépassé 3% du total des transactions à Agadir,  Rabat, Marrakech et  Kénitra.
Ladite note de Bank Al-Maghrib ne fait que confirmer la hausse des prix de l'immobilier qui  se poursuit aussi bien d'un trimestre à l'autre qu'en glissement annuel, même si le volume des transactions est en baisse.
Signalons enfin que les taux des crédits immobiliers sont encore à un niveau particulièrement élevé. Le taux standard est ainsi fixé à 5,43% HT pour le crédit moyen terme (de 2 ans à 7  ans) et le long terme à  5,50% HT. 

Hicham Amer
Mardi 23 Novembre 2010

Lu 2554 fois


1.Posté par Mehdi le 07/02/2011 00:39
Je le jure sur la tête de mes enfants!!! Faites extrêmement attention, l'immobilier au Maroc va subir le pire des krach jamais vu au monde, surveillez bien ces dates 2013-2015.

Les promoteurs et économistes Marocains sont des vrais charlatans, j’ai prédit le krach aux états unis et en Europe depuis 2004, pour le Maroc, tout les indicateurs sont alignés pour confirmer un krach entre 2013-2015, en ce qui concerne la baisse elle commence déjà!

Pensez y bien!

•99% de la main d’œuvre marocaine déclaré à la CNSS gagne moins de 5 000 dh/mois.
•Plus de 1 million de logements fermés et non vendu au Maroc.
•Le prix dans les grandes villes marocaines (Casa, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger, Fès, Mohammedia…) est plus élevé qu’on Espagne, États Unis d’Amérique....
•Les étrangers qui ont crée la bulle au Maroc, n'achetent plus ici pour deux raisons: 1- Ils sont en crise. 2- Pourquoi acheter ici alors qu,ils peuvent avoir un super Appart avec Piscine et plage à Miami en Floride pour 30 ou 35 000 $.
•Depuis quand un Marocain est plus riche qu’un Américain?
•Si le revenu moyen de la classe moyenne au Maroc est de 5000 dh, et que le logement économique est destiné à la population ayant un revenu inférieur à la moyenne, comment pouvez-vous prétendre d’une personne avec un salaire de 2 ou 3000 dh peut payer son logement à 300 000 dh et nourrir sa famille? 300 000 dh sur 25 ans, ça donne des traites de 2100 dh par mois, comment ces familles à faible revenu vont faire avec 2 ou 3 000 dh par mois pour payer les 2100 dh de traite, faire l’épicerie….
•Les agents et promoteurs immobilier marocain, vivent dans un monde imaginaire, eux qui ont forcément eu leurs diplômes avec un coup de pouce et qui n’ont aucune notion sur les différents indicateurs économiques et qui s’obstinent à dire que les prix vont continuer à augmenter….
•Si vous avez déjà acheté, dites vous que vous êtes dans la merde.
•Règle primordiale à avoir une finance personnelle saine, c’est de ne pas allouer plus de 30% du revenu pour les traites et les factures mensuelles (Eau, Électricité…).
•Il suffit d’avoir un seul promoteur qui pette, et la dégringolade commence!!!! Il y en a déjà un qui à plus d’un milliard de dh de dettes qui n’est plus capable de rembourser.
•Les gouvernements ne diront JAMAIS la vérité, regardez le cas des Américains en 2008, l’économie était entrain de s’écrouler et le clown de bush disait à chaque fois qu’il faisait un discourt que ce n’était pas si grave que ça!!!!

Le prix de l’immobilier au Maroc reviendra bientôt à son niveau de 2003

2.Posté par hasnae le 30/07/2012 08:48
salam

@mehdi ,

ce que vous dites est plutôt raisonnable , mais j'aimerai savoir si votre prédiction commencera en 2013 , ?

et pourquoi le prix de immobilier reviendra à 2003 et non pas avant ou après ?!

3.Posté par mehdi le 20/01/2013 01:17
Bonjour Hasnae

Bon, pour répondre à ta question, L'immobilier est un actif tout comme les valeurs mobilières (Titres boursiers) ça a des hauts et des bas, ça monte et ça redescend, tout en ayant une croissance sur du long terme sensiblement égale ou légèrement supérieure à l'inflation!

Pourquoi 2003? Le boom irrationnel a commencé en 2003, et lors d'un crach, les valeurs chutent à leur niveau de résistance précédent, dans notre cas c'est 2003! Par contre si à ce niveau, le taux de confiance des consommateurs maroc est ébranlé et chute de façon grave, la baisse pourra percer le niveau de résistance de 2003 et descendre jusqu'au niveau précédent qui est celui de 1997.

Qu'est ce qui peut amplifier la baisse? Les taux d'intérêt! Avec le problème de devise que le Maroc vie actuellement dû à la balance commerciale (L'export est en chute libre à cause de la crise internationale) le Maroc n'a d'autres choix que de vendre les entreprises marocaines à des holding internationaux pour encaisser la devise (Solution sur du court terme, car les bénéfices sortent en devise par la suite) ou emprunter à l'international (Et la on sera soumis à des taux d'emprunt plus élevés + risque sur le taux de change pour le remboursement de l'emprunt) résultat les taux d'intérêt long terme risquent d'exploser ce qui implique un coût de la dette pour un prêt immo plus élevé. En finance l'augmentation du taux d'intérêt est inversement proportionnel au prix de l'immobilier, car le revenu disponible pour rembourser ce même prêt, reste le même! C'est pas pcq le taux augmente de +30% (de 5% à 6.5%) que les revenus des ménages augmentes de 30%, donc systématiquement la demande chute et par conséquent les promoteurs n'auront autre choix que de commencer à baisser (Il ne faut pas oublier que les gros promoteurs financent leur projets avec de la dette aussi), en plus la grosse panique viendra des personnes qui ont déjà acheté entre 2006 à aujourd'hui, lorsqu'ils verront que la valeur de leur prêt commencera à dépasser la valeur marchande de leur maison, c'est la ou la panique commencera! Le monde sont déjà prit à la gorge, il suffit d'une petite tension et ça crach!

2013 est là!!!! Soyez très vigilant!!

4.Posté par hasnae le 15/02/2013 09:44
salam Mehdi

et franchement merci et chapeau bas pour toutes ces explications assez convaincantes et raisonnables , la baisse des prix est déjà déclenchée même si les requins de l immobilier refusent d y croire ,les particuliers commencent aa baisser les prix , par exemple cette annee on a vendu notre appartement a Rabat fadesa a 54u avec une vue très agréable sur abu ragrag ,il y a deux ans on a vendu des appartements dans le mme immeuble donnant sur la partie interne de la résidence a 66 u!!!!!!!!!!

pour maintenir la bulle immobilière , on a commencé aa vendre les biens a l étranger -smap expo -.... on a même crée des bureau de vente en France par exemple et tt

on veut acheter sur kenitra , a votre avis est ce que c est le bon moment au faut il attendre?


5.Posté par immohammedia le 24/02/2013 08:05
Bonjour à tous,

C'est arrivé selon l'article de l’Économiste du 22 février 2013 un effondrement des prix sur Casablanca
de l'ordre de moins 20% et ce n'est qu'un début...

6.Posté par Giovanni le 05/03/2013 07:51 (depuis mobile)
Ssi Mehdi
Je ne trouves pas les mots pour avouer réellement mon admiration. Tbarkelah 3lik o ALLAH yhefdek. Et surtout quand j'ai constaté que c'était écrit depuis 2010. On est fier d'avoir un marocain aussi instruit. Tu vis ou Ssi Mehdi ?

7.Posté par Giovanni le 05/03/2013 13:01
Hasnae, par contre, je n'ai aucune admiration pour vous et pour vos similaires, vous gagnez de l'argent au détriment des autres sans aucune valeur ajoutée. Vous ne produisez rien et vous gagnez facilement de l'argent Y dans un délais X qu'une personne à épargner pendant 10 X ou plus, pour acheter son logement. En plus, vous demander gratuitement l'avis d'un expert, comme le cas de Mehdi, pour vous orienter a mieux tirer profit de votre formule= comment gagner de l'argent sans produire. J'espère que Hasnae et ses similaires sachent qu'il existent des gens comme Mehdi qui se lèvent le matin pour aider l'humanité a avancer ,soit par leur idées ou leur travailles mais pas en profitant des situations.

8.Posté par hasnae le 05/03/2013 19:35
salam

@giovani :

on se calme ok ? je ne travaille pas dans l immobilier et ça ne m intéresse pas , je suis ingénieur en électrotechnique certainement je produit ce que vous produisez xN alors calmez vous , quand j ai dis on a vendu l année y a deux ans je parlais de nos voisins qui ont vendu leurs appartements alors que nous on a vendu moins , notre famille a grandi et ce n est plus possible d y habiter on cherche un autre appartement plus grande même si c était une autre ville , je demandais l avis de Mehdi ...parce que je n en sais rien en immobilier ,et j ai peur de me faire arnaquer et pour savoir si çà va baisser d avantage ce que j espère de tous mon cœur .

la prochaine fois avant de s acharner sur des autres aa tord il faut bien mâcher ses mots ...vous vexez les gens comme ça ...certainement vous faites des ravages autour de vous si vous comportez comme ça au quotidien ...

salam

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs