Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Marcel Khalifa chante à la mémoire de Mahmoud Darwich




Le chanteur et compositeur libanais Marcel Khalifa est en train de préparer un nouvel album inspiré du dernier recueil de poèmes du défunt poète palestinien, Mahmoud Darwich. Dans une déclaration en marge du spectacle qu'il a animé lundi soir à la ville de Skhirat, dans le cadre de la deuxième édition du Festival de l'été de la préfecture Skhirat-Témara, Marcel Khalifa a précisé qu'il est en train de préparer des albums inspirés d'autres recueils de poèmes de Mahmoud Darwich décédé en août 2008. Le dernier recueil du défunt Mahmoud Darwich "Je ne veux pas que ce poème se termine" a été publié en mars 2009. Une annexe, jointe à ce recueil a été signée par son ami, Elias Khoury, romancier libanais qui raconte l'histoire du recueil, la découverte de ses poèmes au domicile du défunt poète palestinien à Amman (capitale de la Jordanie) ainsi que son classement en chapitres et en parties.
"J'ai perdu Mahmoud Darwich l'ami avant de perdre le poète, l'homme de lettres, l'intellectuel et le politicien", a confié Marcel Khalifa. "Il était mon grand ami", a-t-il ajouté, avouant qu'il a senti depuis le début que ses poèmes étaient faits pour lui.
"J'ai toujours senti que le goût du pain de sa mère ressemble à celui de la mienne et que son passeport porte ma photo", a dit Marcel Khalifa, affirmant que les poèmes de Mahmoud Darwich, une fois chantés, sont devenus une nourriture quotidienne des gens.
L'artiste libanais a appelé les jeunes à s'orienter vers la chanson engagée et de s'éloigner des chansons diffusées par certaines chaînes de télévision, estimant que les festivals ouvrent de nouveaux horizons aux jeunes en quête d'œuvres artistiques variées. "C'est important pour éduquer le goût artistique", a-t-il ajouté.
A l'ouverture de la cérémonie artistique en plein air à la place la Kasbah,  Marcel Khalifa a chanté une chanson "Fi Al Bal", rendant hommage au défunt poète palestinien Mahmoud Darwich. Pendant la soirée artistique qui a duré trois heures, l'artiste libanais a chanté plusieurs poèmes et chansons tels le dernier poème dédié par Mahmoud Darwich à sa mère "Houria", des chansons puisées dans le folklore palestinien. La chanteuse libanaise Oumayma Al-Khalil a participé à la cérémonie artistique, chantant une chanson que Marcel Khalifa a dédiée aux enfants présents.
L'artiste libanais Marcel Khalifa, qui participe pour la seconde fois au Festival, est accompagné de l'Orchestre libanais Al Mayadin et de ses deux fils Rami Khalifa et Bachar Khalifa.

MAP
Mercredi 12 Août 2009

Lu 291 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs