Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manuel fait des ravages au Mexique

21 morts, 2000 sinistrés et des dégâts considérables




Manuel fait des ravages au Mexique
Le Mexique était sous les pluies torrentielles lundi matin, pris en tenaille entre la tempête tropicale Manuel sur sa côte pacifique et l’ouragan Ingrid dans le Golfe du Mexique, un phénomène inédit dans l’histoire récente du pays.
Depuis que les conditions météorologiques sont enregistrées, jamais le pays n’avait ainsi été attaqué à la fois sur ses deux côtes, par des pluies et vents violents secouant plus de 20 des 32 Etats mexicains.
Et si Manuel, qui a touché terre dans la nuit, est jusqu’à présent le plus meurtrier, avec au moins 21 morts, Ingrid est attendu avec anxiété dans l’Etat de Tamaulipas, où il devait toucher terre dans la matinée de lundi. Un total d’au moins 8.000 personnes ont été évacuées sur les deux côtes.
Les pluies torrentielles, les inondations et les glissements de terrain provoqués par Manuel ont fait 14 morts dans l’Etat de Guerrero (sud), dont 11 dans la ville touristique d’Acapulco, et sept dans les Etats de Puebla et d’Hidalgo (centre) et d’Oaxaca (sud), selon les bilans établis par les autorités nationales.
Dans l’Etat de Guerrero, où on enregistrait également plus de 2.000 sinistrés, les pluies torrentielles ont provoqué de vastes inondations et quelque 21.000 habitations ont été privées d’électricité, a déclaré le service local de la Protection civile.
Selon ce bilan officiel, toujours dans l’Etat de Guerrero, six personnes d’une même famille ont été tuées dans l’écroulement d’une colline qui surplombait leur maison, six autres ont été tuées par des glissements de terrain et des chutes de murs, et deux ont été emportées par un cours d’eau.
Manuel a touché terre dans la nuit près de la ville d’El Limon, rétrogradant au niveau de dépression tropicale, avec encore des vents de 55 km/h et des rafales pouvant aller jusqu’à 75 km/h.
Ingrid et ses vents de 150 km/h se trouvait quant à lui dimanche à quelque 150 km au sud-est de La Pesca, dans l’Etat de Tamaulipas, se déplaçant à une vitesse de 11 kilomètres/heure, et devait atteindre la terre dans la matinée, selon le SMN.
Dans cet Etat, les autorités ont déclaré une alerte et organisé une opération pour évacuer les personnes vivant dans des zones susceptibles d’être inondées. Elles ont installé des refuges, principalement à Tampico.
L’entreprise pétrolière nationale Pemex (Petroleos Mexicanos) a évacué ses plates-formes marines au large de cet Etat, et fermé une partie de celles des zones proches.
Dans l’Etat de Veracruz (est), les pluies causées par Ingrid ont entraîné l’évacution de plus de 6.000 personnes, a annoncé le gouverneur, Javier Duarte.

AFP
Mardi 17 Septembre 2013

Lu 129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs