Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manille vient à la rescousse de ses travailleurs au Maroc

Un accord de travail bilatéral avec le Maroc ?




Manille vient à la rescousse de ses travailleurs au Maroc
Stop ! Les autorités philippines en ont plus qu’assez que leurs travailleurs continuent d’être les victimes des abus des employeurs marocains. Elles  envisagent de ce fait  d’établir  un accord de travail bilatéral avec le Maroc afin de protéger les droits de leurs ressortissants. Un communiqué dans ce sens a été établi par l’ambassade des Philippines en Libye qui supervise toute l’Afrique du Nord. Il indique que ledit accord vise avant tout à «fournir un cadre juridique pour le déploiement et l’embauche de travailleurs philippins au Maroc» pour lutter contre le travail illégal et la traite des personnes.
Déjà en 2012, elles étaient estimées à quelque 3000 domestiques venues travailler au Maroc afin d’améliorer leurs revenus. Sauf que leur rêve s’est vite transformé en cauchemar. Victimes de tous les abus notamment sexuels, elles se confinent dans le silence. Mais certaines d’entre elles ont eu le courage de crier leur malheur faisant éclater l’indicible vérité. Des situations dont la presse a fait ses choux gras. Elles demeurent ainsi livrées à elles-mêmes. Il est vrai que le consulat de Casablanca essaie de fournir un travail d’accompagnement à ces femmes, mais ses initiatives demeurent limitées du fait de l’absence d’une ambassade sur le territoire marocain, comme l’a indiqué le communiqué. Pour qu’on leur prête main forte, il faudrait que ces victimes ou un membre de leur famille alertent l’ambassade des Philippines en Libye. Mais généralement, elles s’abstiennent préférant même rentrer au pays sans demander leur dû fuyant ainsi les calvaires qu’elle subissent. Le mieux serait encore d’établir des contrats de travail en bonne et due forme.
Par ailleurs, l‘ambassade des Philippines en Libye a fait part d’une autre mesure, à savoir un protocole d’entente sur la migration et les politiques migratoires avec le Maroc. «Ce protocole d’entente, proposé par le gouvernement marocain, vise à améliorer la coopération entre les deux gouvernements sur la question des migrations et la protection et la promotion des droits des travailleurs migrants», a-t-elle souligné. 
Quoique le nombre de cas impliquant les femmes philippines victimes d’abus soit en nette augmentation au Maroc, il demeure nettement inférieur à celui enregistré dans les pays du Moyen-Orient. Ce qui n’enlève rien à leur gravité, bien évidemment. Pour l’ambassade des Philippines en Libye, toutes les conditions sont remplies pour l’établissement d’un accord du fait que «le gouvernement marocain a un programme d’amnistie qui permet aux migrants de longue durée de régulariser leur séjour dans le pays». Alors autant en profiter.
 

Nezha Mounir
Mardi 22 Avril 2014

Lu 4137 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs