Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manifestations à Londres, Berlin et Paris en vue du G20 : “Taxez les riches, faites-les payer”




Manifestations à Londres, Berlin et Paris en vue du G20 : “Taxez les riches, faites-les payer”
Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés dans les rues de Londres, Berlin, Rome et, dans une moindre mesure, de Paris, pour appeler les dirigeants du G20 à agir contre la crise lors de leur sommet du 2 avril.
“Taxez les riches, faites-les payer”, scandaient les manifestants de Londres, qui ouvraient une semaine de protestations, alors que l’opinion publique ne cache plus sa colère contre les fortes primes accordées aux dirigeants de banques, accusés d’être responsables de la crise.
Les dirigeants du G20 doivent se réunir jeudi à Londres pour décider comment mieux réguler les marchés financiers internationaux et allouer ou non des aides publiques supplémentaires.
Le vice-président américain Joe Biden a demandé aux opinions publiques de “nous donner une chance” et d’écouter ce que proposent les dirigeants politiques.
“Nous espérons pouvoir leur dire clairement que nous sortirons de ce sommet du G20 avec des propositions concrètes”, a-t-il ajouté.
De son côté, le Premier ministre britannique Gordon Brown a dit comprendre les inquiétudes exprimées. “C’est pourquoi l’action que nous voulons entreprendre (au G20) a pour objet de répondre aux questions posées aujourd’hui par les manifestants”, a-t-il dit.
Le défilé de Londres réunissait syndicats, ONG, associations religieuses et groupes écologistes sous la demande d’une économie plus juste. Des sifflets se sont fait entendre lorsque le cortège est passé devant la résidence de Downing Street du Premier ministre britannique, Gordon Brown. Entre 12.000 et 15.000 manifestants ont participé au défilé, selon la police.
A Berlin, quelque 15.000 personnes se sont réunies autour du même mot d’ordre. On pouvait voir dans le cortège le drapeau rouge du parti “Die Linke”, ainsi qu’un cercueil noir symbolisant la mort du capitalisme.
Dans les rues de Francfort, capitale financière de l’Allemagne et siège de la Banque centrale européenne, la police a compté 9.000 participants.
Des manifestations similaires ont réuni plusieurs milliers de personnes à Rome et à Vienne.
Une petite manifestation a également été organisée en France. A Paris, près de 200 personnes se sont réunies place de la Bourse pour protester contre les paradis fiscaux.

Reuters
Lundi 30 Mars 2009

Lu 166 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs