Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maman, papa, qu’est-ce que je fais aujourd’hui ?

Pour que les enfants ne soient pas livrés à eux-mêmes




Maman, papa, qu’est-ce  que je fais aujourd’hui ?
Les enfants en vacances, les parents au bureau, un vrai casse-tête. C’est la sempiternelle question de la garde des enfants qui se pose.  Il faut faire preuve de beaucoup d’ingéniosité pour trouver la solution qui arrange tout le monde. Ces derniers temps, beaucoup d’idées ont été exploitées dans ce sens. Institutions, centres aérés (ou de loisirs) accueillent les enfants. Bien évidemment, c’est d’abord la famille qui est sollicitée. Confier les enfants aux grands-parents, c’est la solution qui vient immédiatement à l’esprit de nombreuses jeunes mamans pendant les vacances scolaires.
 «Pendant l’année scolaire, mon emploi de temps est réglé comme du papier à musique», nous a confié Faten, mère de deux enfants. Et d’ajouter :«Mais à chaque vacance scolaire, c’est le drame. Comment faire garder mes petits ? Certes mes parents habitent la même ville que moi, mais ils ne sont pas toujours disponibles. Parfois, je me vois obligée de les faire garder par une voisine sinon de les emmener avec moi au travail». Des solutions extrêmes qui peuvent être évitées. C’est le cas d’une autre maman qui a fait le choix d’inscrire son enfant dans un centre aéré à Rabat pour l’éveil et la créativité. Des ateliers intégrant le patrimoine culturel et artisanal autour des travaux manuels alliant la dextérité, la concentration et la créativité sont mis en place. Des jeux de société et des partages ludiques pour se divertir sont également proposés. «L’idée m’a beaucoup séduite d’autant plus que le Centre reste ouvert même durant le mois d’août. Ce qui m’arrange vu que cette année je ne prends pas mon congé annuel», a-t-elle indiqué sereinement.
Des services que propose également l’association les Petits débrouillards basée à Rabat. Le concept offre la possibilité aux enfants de 4 à 12 ans de s’initier aux sciences d’une manière ludique et interactive en leur proposant de participer à des animations scientifiques où chaque enfant peut observer, manipuler, expérimenter, apprendre en s’amusant, en s’émerveillant, en se posant des questions. N’utilisant que du matériel de récupération ou peu coûteux, les Petits débrouillards entendent diffuser la culture scientifique, technique et environnementale partout et pour tous. Pour cette année, l’Association organise un centre aéré au centre «Fitness land».
Par ailleurs, d’autres établissements proposent des formules de clubs de vacances pour enfants avec ou sans hébergement. Au programme, des jeux et de multiples activités extérieures comme les sorties équitation ou à la plage ou à la piscine et bien d’autres encore. 
 Et pour joindre l’utile à l’agréable, rien de tel que de profiter des longues vacances pour mieux développer les performances linguistiques des enfants, notamment en anglais, et ce dans un environnement éducatif stimulant et épanouissant. Dans ce cadre, des Instituts proposent  des stages et séjours linguistiques agrémentés par des activités sportives et culturelles. 

Nezha Mounir
Mercredi 16 Juillet 2014

Lu 928 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs