Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré un environnement hostile, le Wydad décidé à en découdre avec le TP Mazembe

John Toschak Le WAC doit marquer un but pour compliquer les choses à l’adversaire




Le WAC sera aujourd’hui à partir de 14h30 à la rude épreuve des Congolais du Tout Puissant Mazembe et ce, pour le compte du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions qui se déroulera au stade de Lubumbashi.
Les Casablancais aborderont cette seconde manche avec l’avantage du match aller, une victoire par 2 à 0, résultat qui ne les met aucunement à l’abri d’un revirement de situation. C’est aux Rouges de mettre tous les atouts de leur côté et le premier à être conscient de cet état de fait est leur coach John Toschak qui a fait savoir que ses poulains sont appelés à saisir la moindre brèche et de scorer en vue de compliquer la situation pour un TP Mazembe décidé à revenir dans le match par tous les moyens. D’ailleurs, les Congolais, fidèles à leur tactique de déstabilisation des équipes adverses, n’ont pas manqué de recourir à leurs micmacs bien avant la rencontre, tâchant d’affecter le mental du groupe casablancais.
Le WAC, qui s’était rendu lundi à Lubumbashi après un court séjour du côté de Kinshasa, a peaufiné son programme de préparation mardi sur la pelouse synthétique du stade qui abritera cette confrontation pour laquelle les partenaires de Reda El Hajhouj entretiennent l’espoir légitime de regagner le bercail avec le ticket des quarts, une phase de poules qui fuit les clubs marocains depuis belle lurette.
Pour ce match, John Toschak devra en principe compter sur l’ensemble de son effectif aguerri, exception faite pour Youssef Rabah, de nouveau blessé lors du dernier match du championnat contre l’IRT. A ce propos, le technicien gallois n’a pas occulté son inquiétude quant à ce forfait, ajoutant qu’il avait pris un gros risque en le faisant jouer devant l’équipe tangéroise.
Pourvu que l’absence de Rabah ne perturbe point l’arrière garde des Rouge et Blanc qui, lors de cette explication, a besoin d’un Mourtada Fall des grands jours capable d’orchestrer de main de maître une défense qui aura du pain sur la planche. Après deux tours de chauffe où le WAC avait hérité d’adversaires à sa portée, As Douanes du Niger et CNaPs Sport Football du Madagascar, place désormais aux choses sérieuses. Les Wydadis qui, en 2011, avaient éliminé ce TP Mazembe sur tapis vert, doivent faire mieux cette fois-ci avec leur casquette d’ousider : s’offrir le tenant du titre, ce qui n’est pas une mince affaire mais ça reste jouable.
A signaler en dernier lieu que cette rencontre sera sifflée par un trio d’arbitrage soudanais conduit par El Fadil Mohammed Houssein secondé de Waleed Ahmed Ali et Mohamed Abdellah Ibrahim.

Mohamed Bouarab
Mercredi 20 Avril 2016

Lu 2102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs