Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré un climat économique morose : Etablissements et entreprises publics se portent bien




Malgré un climat économique morose : Etablissements et entreprises publics se portent bien
Le message que le rapport d’activités 2010 de la direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP), relevant du ministère de l’Economie et des Finances, veut faire passer est clair : les établissements et entreprises publics (EEP) sont bien gérés. Pour preuve, les performances indéniables enregistrées en termes d’augmentation de leur chiffre d’affaires et d’amélioration de leur valeur ajoutée et de leurs résultats nets.
Rendu public ce 1er décembre, le rapport de la DEPP indique que les EEP ont réalisé en 2010 un chiffre d’affaires qui  s’élève à 169,3 MMDH, soit une hausse de 19,1 % par rapport à 2009.
Cette forte progression est particulièrement liée, selon le rapport, à l’augmentation des produits de l’OCP SA de +72%, de l’ONE de +7,3%, de la CMR (+5,3%), de la CNSS (+4,8%), de Royal Air Maroc (+5,3%) et de la CDG (+41,8%).
Toutefois, cette progression a été atténuée par la baisse du chiffre d’affaires de la SODEP (-12,8%), de l’OFPPT (-3,2%) et d’Atlas Blue (-57,9%).
Le document de la DEPP indique, par ailleurs, que jusqu’à fin du 2010, la valeur ajoutée créée par ces EEP s’est établie à 69,9 MMDH en progression de 34,7% par rapport à 2009.
Cet accroissement est le fait de l’OCP (+174% avec 22,5 milliards de DH), de l’ONE (+38,6% avec 7,1 milliards de DH), de la CDG (+17,8% avec 6,7 milliards de DH), de la CNSS (+6,6% avec 6,3 milliards de DH), de l’ANCFCC (+13,6% avec 3 milliards de DH), du CAM (+7,4% avec 2,9 milliards de DH) et de l’ONEP (+5,4% avec 2,5 milliards de DH).Ces 7 organismes produisent, avec RAM (3,3 milliards de DH), l’ONCF (2,4 milliards de DH) et l’ONDA (2,1 milliards de DH) près de 85% de la valeur ajoutée totale. Ils ont la particularité d’avoir tous dépassé, individuellement, le cap de deux milliards de DH en 2010, a expliqué le rapport.
Quant aux résultats nets, ils ont atteint 22,4 milliards de DH, en hausse de 76,2% par rapport à 2009. Quant au total des résultats nets bénéficiaires, il s’élève à 26 milliards de DH en 2010 contre 15,6 milliards de DH en 2009 tandis que le total des résultats nets déficitaires a atteint 3,7 milliards de DH en 2010 contre 4,2 milliards de DH l’année d’avant, confirmant ainsi l’amélioration continue enregistrée par le portefeuille public sur les plans d’activité et financier, ont noté les rapporteurs de la DEPP.
Le résultat net de l’OCP qui est passé de 1,3 milliard de DH en 2009 à 8,8 milliards de DH en 2010 représente 40% du total des résultats des EEP. Cela est dû notamment à l’amélioration des ventes du Groupe qui ont évolué de 72% entre 2009 et 2010.
Si l’on tient compte des résultats nets de la société IAM, le résultat net global du secteur a atteint 31,6 milliards de DH en 2010 contre 21,7 milliards de DH en 2009.
Selon les rapporteurs, les principales évolutions constatées sont la hausse des bénéfices de l’OCP de +590% avec 8.850 millions de DH, de la CMR (+15,3% avec 4.807 millions de DH) et CDG (+162% avec 1.914 millions de DH). Toutefois, ils précisent que cette hausse a été atténuée par un recul des bénéfices de la CNSS (-2,1% avec 4.793 millions de DH), du Groupe HAO (-49% avec 297 millions de DH) et de l’ONDA (-45% avec 271 millions de DH).
Les rapporteurs ont également traité des résultats déficitaires d’Autoroutes du Maroc (perte de 1.056 contre une perte de 311 millions de DH en 2009), de RAM (perte de 929 millions de DH contre une perte de 851 millions de DH en 2009), de l’ONE (perte de 452 millions de DH contre une perte de 1.164 millions de DH en 2009) et de l’ONCF (perte de 215 millions de DH contre une perte de 357 millions de DH en 2009).
S’agissant de l’endettement, le rapport de la DEEP a révélé que les dettes des EEP s’élèvent à 148,9 milliards de DH en 2010, enregistrant un accroissement de 10% par rapport à 2009. Elles  résultent, selon elle,  de deux mouvements, un lié à la hausse touchant notamment ADM (+36,8% avec 26,7 milliards de DH), l’ONEP (+21,9% avec 13,3 milliards de DH) et TMSA (+32% avec 6,6 milliards de DH)  et d’autres à la baisse concernant en particulier l’OCP SA (-10,2% avec 10,4 milliards de DH), RAM (-4,2% avec 5,7 milliards de DH) et l’ORMVA de Doukkala (-2% avec 1,5 milliards de DH).
Le document souligne, en outre, que près de 79% des dettes sont le fait de sept entités qui sont l’ONE, ADM, l’ONCF, l’ONEP, le CAM, l’OCP et TMSA, toutes impliquées dans la réalisation de grands projets structurants.
En 2010, les dettes des EEP ont représenté l’équivalent de 17,1% du total des actifs (17% en 2009) et 57% des fonds propres (59% en 2009). L’ensemble de ces indicateurs dénote de la bonne situation financière du portefeuille malgré la hausse de l’endettement.
Force est de rappeler que durant la période 2008-2010, le montant global des investissements des EEP avait atteint 205 milliards de DH tandis que l’augmentation de l’endettement ne dépassait pas 14% de ces investissements, confirmant ainsi la solidité financière de ces EEP.
Au titre de l’année 2010,  le montant des investissements réalisés par les EEP, s’élève à 70,9 milliards de DH (prévisions de 110,7 milliards de DH), en augmentation de 5,4% par rapport aux réalisations de 2009 (67,3 milliards de DH).
Sur un autre registre, le rapport de la DEEP a indiqué que jusqu’à la fin 2010, la trésorerie active des EEP a atteint 33,2 milliards de DH contre 36,2 milliards de DH en 2009.
La trésorerie passive est le fait de l’ONE (-2,6 milliards de DH), de la RAM (-1,1 milliards de DH) et de la SOREAD- 2M    (-117 millions de DH).
Rapportée à l’ensemble des dépôts à vue recensés par Bank Al-Maghrib, la trésorerie active des EEP représente 9,9% en 2010 contre 9,2% en 2009. Les principaux EEP dont la trésorerie est excédentaire sont les AREF (5,8 milliards de DH), l’ANCFCC (2,6 milliards de DH), l’OFPPT (2,4 milliards de DH), les Universités (2,2 milliards de DH), le Fonds Hassan II (1,1 milliard de DH) et l’OCP (1 milliard de DH).

Hassan Bentaleb
Lundi 5 Décembre 2011

Lu 913 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs