Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré la crise du transport maritime : Tanger-Med a le vent en poupe




Le transport mondial vit une crise aiguë. Les ports de transbordement subissent les effets néfastes de ce contexte. Aussi, les géants mondiaux se repositionnent en attendant des jours meilleurs.
Ainsi, le groupe Danois A.P. Moller-Maesrk  pourrait retarder (et non annuler) son investissement à Tanger-Med II. Il aurait, d'ailleurs, adressé une lettre à l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA) lui annonçant son intention. Contacté par téléphone pour confirmer ou infirmer le maintien de cet investissement, Etienne Rocher, directeur général d'APM Terminals Tangier, filiale du Groupe A.P. Moller - Maersk nous a déclaré qu'il n'est pas habilité à répondre à cette question et qu'il fallait contacter Sejling Klauss, vice-président  mondial pour le développement  des affaires chez APM Terminals basé aux Pays-Bas. A l'heure où nous mettons sous presse, ce dernier était toujours injoignable au téléphone. Sans donner plus de détails, un interlocuteur du groupe Danois aux Pays-Bas, qui a préféré garder l'anonymat, nous a signalé qu'une annonce publique est en cours de préparation à ce sujet.
Par ailleurs et sans trop rassurée, TMSA s'est contentée “d'affirmer, vendredi, maintenir l'objectif du lancement effectif du port Tanger-Med II pour le courant de l'année 2009 », a rapporté la MAP. Il a été également signalé que les groupements sélectionnés ont été respectivement celui de Maersk A/S, APM Terminals et Akwa Group pour le terminal 3, d'une capacité de 3 millions de conteneurs EVP et celui de PSA, Marsa Maroc et SNI pour le terminal 4, d'une capacité de 2 millions d'EVP, rappelle le communiqué. Crise économique mondiale oblige, les groupements sélectionnés pour les concessions de Tanger-Med II ont requis auprès de TMSA un délai supplémentaire afin de repositionner leurs projets sur le plan stratégique et chercher à les adapter aux nouvelles réalités du marché, précise-t-on de même source. Une chose est certaine: Tanger-Med est une réalité tangible. Il peut y avoir des zones de turbulences mais jamais un retour en arrière.

M.K
Mardi 17 Mars 2009

Lu 805 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs