Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maîtrise des risques : Salon international de la maintenance et de la sécurité industrielle




L’Association marocaine pour le développement de la maintenance (AMDM)  organise, du 27 au 30 mai 2009,  le  1er Salon International de la Maintenance et Sécurité industrielle, au parc des expositions de l’Office des foires et expositions de Casablanca. Ce salon qui a pour thème: « Maintenance et maîtrise des risques industriels» sera marqué par la participation des ministères de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et de l’Energie, des Mines, et de l’Environnement. Il tombe à point nommé, avec la nouvelle stratégie industrielle initiée par le Maroc à travers le programme Emergence II, qui préconise le développement de relations de partenariat entre les PME/PMI et les donneurs d’ordres locomotive du développement régional, autour des secteurs à fort potentiel de croissance, dont les secteurs des technologies de la maintenance industrielle. Les organisateurs de ce salon estiment que dans un contexte de développement industriel, la disponibilité des équipements comme la maîtrise des procédés et technologies correspondantes sont devenues une nécessité incontournable pour faire face à la compétitivité internationale. En matière d’équipements et installations industriels, l’existence inévitable de défaillances humaines ou matérielles se trouve à l’origine d’accidents dont les conséquences sont à la fois humaines, économiques et environnementales. Le développement industriel d’un pays comme le Maroc passe nécessairement par l’amélioration de la maintenance des équipements et installations.
En période de crise où les investissements en équipements de production stagnent, et la logique de l’amélioration de l’existant prédomine, la maintenance retrouve toute sa place en tant que vecteur de compétitivité et de productivité et centre de profit.
Le thème choisi par les organisateurs pour le colloque international qui se tiendra dans le cadre du salon implique des partenaires marocains (SAMIR, CNRST, EMI, ENIM), universités belges et françaises, et traitera des sujets de maintenance en période de crise, du management des risques industriels, de l’externalisation et de l’expérience des donneurs d’ordres marocains, de l’apport des TIC à la maintenance.
Pour leur part, des experts français en contrôle non destructif animeront une journée de présentation des meilleures pratiques dans le domaine, avec la participation des grands groupes français, notamment : EDF, CETIM, AREVA.

M.K
Mardi 31 Mars 2009

Lu 316 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs