Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maison des jeunes Al Mechouar : Rencontre avec les victimes du terrorisme à Hay El Farah




La Maison des jeunes Al Mechouar, en coordination avec l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, a organisé récemment une rencontre avec deux des victimes de l’acte barbare et abject  qui a visé Hay El Farah en 2007, notamment Mustapha Araba et Abdelouahed Al Hilali.
Lors de cette rencontre, la directrice de la Maison des jeunes a insisté sur le rôle et l’importance de ces établissements dans la sensibilisation aux problèmes sociaux et la dénonciation de toute forme de violence.  D’autant plus que  les maisons de jeunes ont pour objectifs, entre autres, de s’ouvrir sur la société, participer à la résolution des problèmes des jeunes,  les encadrer, les intégrer et de créer un climat où règnent le droit à la différence, l’écoute et le respect de l’Autre, a-t-elle souligné
Pour sa part, l’intervention de Mustapha Araba a été des plus émouvantes.  Comment ne pas l’être, puisqu’il a vécu les atroces souffrances, au moment et après, de l’acte criminel qu’a connu Hay El Farah ? Un témoignage bouleversant qui traduit  l’ampleur, la cruauté, l’atrocité ainsi que la sauvagerie de l’attentat au cours duquel il aurait pu perdre la vie.
Tout en indiquant que ce genre d’attentat est un acte étranger à la culture marocaine, Mustapha Araba a fait l’éloge de l’inestimable travail des médecins et de toute  l’équipe médicale qui lui a sauvé la vie.
Par ailleurs, Abdelouahed  Al Hilali, lui aussi victime de l’attentat de Hay El Farah et qui en est sorti avec un handicap permanent,  a saisi cette occasion pour dénoncer l’obscurantisme et le terrorisme et leurs conséquences psychologiques, sociales et économiques.   
Le terrorisme est étranger à l’Islam et ce phénomène, a-t-il poursuivi,  est de la pure trahison et  une expression du désespoir de la vie et qu’il n’a pas de raison d’être, car le Maroc est connu pour sa solidarité sociale.
Ces actes barbares ne peuvent en aucun cas entraver ou retarder les grands chantiers lancés dans toutes les régions du Royaume, les mutations et le processus démocratique  que connaît le pays, ont fait savoir les deux intervenants. Et de conclure que l’obscurantisme et ses visées sont voués à l’échec et finiront par  disparaître.

M.S
Samedi 11 Juin 2011

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs