Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maintien du taux directeur à 3,25% et vigilance à propos des échanges extérieurs : Bank Al-Maghrib revoit à la baisse le taux de croissance




Maintien du taux directeur à 3,25% et vigilance à propos des échanges extérieurs : Bank Al-Maghrib revoit à la baisse le taux de croissance
Mauvaise nouvelle pour le nouveau gouvernement d’Abdelilah Benkirane. A l’issue de son Conseil d’administration trimestriel,  Bank Al-Maghrib a annoncé que le taux de croissance globale pour 2012 devrait se situer dans une fourchette allant de 4% à 5%. Nous sommes bien loin des prévisions,  oh combien optimistes,  de 7% sur lesquelles tablait le chef du gouvernement désigné lors de sa campagne électorale. Mais ne nous précipitons pas et armons-nous de patience dans l’attente des prochaines prévisions. En attendant, le maintien du taux directeur à 3,25%, la révision du taux d’inflation à la baisse de 1.3% à 1% pour 2011 et une vigilance accentuée par rapport à nos échanges extérieurs  ont été également annoncés. Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al–Maghrib, a, en la même occasion, brossé un tableau de la situation économique internationale, pas très reluisante du reste et qui  a fini par avoir un impact sur le Maroc. En effet, le spectre de la crise qui semblait lointain commence sérieusement à prendre forme laissant introduire une crise, tant crainte, s’inviter doucement mais sûrement chez nous.  Ainsi, comme l’a expliqué le gouverneur de l’Institut d’émission, sur le plan international, la situation est loin de s’améliorer. Les prévisions de croissance ont été revues à la baisse chez la plupart de nos partenaires  européens et les risques de récession ont sensiblement augmenté. La détérioration de l’activité économique se poursuit. L’insuffisance des progrès au niveau des finances publiques se traduit par une crise de confiance accompagnée par la dégradation des notations souveraines de plusieurs pays et institutions financières.  Ces évolutions laissent entrevoir un reflux des tensions inflationnistes d’origine externe au cours des prochains trimestres ainsi qu’une baisse de la demande étrangère adressée au Maroc.  La vigilance demeure de mise donc quant aux échanges extérieurs. Et c’est là que le bât blesse pour l’économie marocaine, d’autant plus  qu’elle n’est pas très performante quant aux exportations. Beaucoup d’efforts ont été déployés dans ce sens mais demeurent insuffisants.Par ailleurs, M. Jouahri n’a  pas manqué de noter toutefois qu’en  dépit d'une situation économique et financière internationale qui "se dégrade de plus en plus" et une révision à la baisse des perspectives de croissance dans les pays de la zone euro, la croissance nationale s'est située entre 4 et 5%  au titre de l'année en cours. Ce taux sera maintenu pour 2012.
Evoquant les répercussions de la crise que vivent "nos partenaires" sur les indicateurs de la croissance et la balance des paiements, le gouverneur de Bank Al-Maghrib a relevé que les dépenses de compensation ont atteint 46 milliards de dirhams, précisant que les réserves de change couvrent 5,5 mois d'importations de biens et services à fin 2011
Quant à l’analyse des évolutions monétaires, elles font apparaître à fin octobre des hausses respectives de 5,3% et de 7% de M3 et du crédit, en glissement annuel, après 5,1% et 7,5% au troisième trimestre alors que l’écart monétaire demeure négatif, dénotant à nouveau l’absence de tensions inflationnistes.
Sur la base de ces éléments, la prévision centrale de l’inflation ressort en ligne avec l’objectif de stabilité des prix. Au terme de l’horizon de prévision, soit le premier trimestre 2013, l’inflation devrait se situer à 2,1%. La prévision moyenne pour l’année 2012 s’établirait à 1,5% tandis qu’elle a été revue à la baisse de 1,3% à 1% pour 2011.
Dans ce contexte, a conclu M. Jouahri, il a été décidé de maintenir inchangé le taux directeur à 3,25%.

Nezha Mounir
Jeudi 22 Décembre 2011

Lu 1079 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs