Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mahi Binebine expose ses œuvres récentes à Rabat




Mahi Binebine expose ses œuvres récentes à Rabat
La Compagnie marocaine des œuvres et objets d’art (CMOOA) Galeries consacre actuellement une exposition des œuvres récentes du grand artiste peintre Mahi Binebine à Rabat.
Les œuvres de Mahi Binebine reflètent une même passion pour le corps. Les œuvres de Mahi représentent un corps qui lutte contre l'exiguïté du cadre, se contorsionne, se rétrécit et s'allonge dans un combat sans fin. Le corps qui aspire à se libérer des confins du tableau. Le corps sillonné de réseaux graphiques qui cherche à s'arracher de la matière chaotique et l'indistinction chromatique.
Mais derrière cette peinture qui montre la douleur de l'homme au destin tragique, c'est certainement l'intensité de l'amour de la vie que l'artiste cherche à exalter. En fin de compte Mahi Binebine ne semble œuvrer qu'à dissiper les nœuds conflictuels qui nous gouvernent foncièrement pour mieux émanciper notre vision sur nous-mêmes, ouvrir à notre conscience les chemins de paix, offrir à notre corps, jouissance et bonheur. Ainsi, quand bien même il ne présente dans ses œuvres que des figures emblématiques de la souffrance, des corps systématiquement tordus avec l'accent mis sur le visage toujours littéralement en relief (siège par _excellence de toute expression), la visée fondamentale de Binebine est de se débarrasser des puissances mortifères, d'échapper à la chape de malheur pour épouser le bonheur, amener le corps à s'affirmer et à vivre tout simplement en toute liberté et en pleine jouissance.
En fait, cette sueur qui se dégage des œuvres de Binebine nous laisse perplexes. Qui est-il vraiment ? Est-il cet être jaillissant de bonne humeur ou cette âme portant toute la peine de la destinée humaine ?
Driss Ksikes dit de lui : « Il a beau être jovial, ses personnages sont graves, solitaires, perdus mais en vie quand même. Il a beau avoir du succès, les ombres qui peuplent ses toiles portent leur visage comme un fardeau, trimbalent leur corps comme une masse pesante ». __C'est là un artiste qui porte en lui le choix de traduire les envies humaines en peinture forte et en mots plus qu'engagés.

article_binebine.jpg article binebine.jpg  (71.01 Ko)


YN
Lundi 20 Juillet 2009

Lu 578 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs