Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mahdi Benatia : Les fausses rumeurs nous font mal, à moi et à l’équipe nationale




Mahdi Benatia : Les fausses rumeurs nous font mal, à moi et à l’équipe nationale
En préparation du match qui opposera ce jeudi à partir de 20h le Maroc à la Centrafrique au Grand stade de Marrakech, les joueurs convoqués ont commencé les entraînements dès lundi dernier par une première séance réservée essentiellement au décrassage pour évacuer la fatigue liée soit au déplacement pour venir au pays ou aux matchs qu’ils ont disputés en fin de semaine avec leurs clubs.  Avant la séance de la deuxième journée du stage qui a débuté aux environs de 18h 30, Mahdi Benatia nous a déclaré que tous les joueurs sont contents de se retrouver de nouveau ensemble, que lors de la première séance d’entraînement tout le monde affichait la nette conviction de donner le maximum pour réussir une bonne Coupe d’Afrique, que le retour en équipe nationale de certains joueurs qui n’étaient pas convoqués depuis quelque temps était le bien venu et qu’un climat d’entente, de respect et de bonne humeur règne sur le stage. 
Par ailleurs, très affecté par des informations qui faisaient état de son absence lors de cette rencontre, Mahdi n’a pas caché son mécontentement des rumeurs qui ne font que du mal, aussi bien à lui qu’ à l’équipe nationale, ajoutant que son absence lors du dernier match amical contre la Libye était due à une blessure, qu’il n’avait pas joué non plus avec son club et qu’en réalité, il ressent de la fierté et de la joie à chaque fois qu’il est appelé pour défendre les couleurs nationales. 
A une question relative à l’éventualité de se voir interdire par son nouveau club, le Bayern de Munich, de participer avec l’équipe nationale en Coupe d’Afrique, Mahdi a été plus que clair dans sa réponse, expliquant dans un flash- back que déjà quand il jouait avec le club italien de l’Udinese, on lui proposait souvent de rester avec ses coéquipiers et de ne pas participer aux compétitions de l’équipe nationale, et que malgré cela, il a participé à deux CAN. Et d’ajouter que même aujourd’hui, la question ne se pose pas, car ce sont des choses qu’il a discuté dans son contrat, d’autant plus que son nouveau club garde de bons souvenirs du Maroc où il a remporté la  dernière édition de la Coupe du monde des clubs. 
Et de conclure : « Je dois jouer pour mon pays, c’est la CAN, c’est quelque  chose d’important pour moi, et même si je joue au Bayern qui est un grand club, il y a une CAN au Maroc, il est évident que je la joue».    

K.B
Jeudi 9 Octobre 2014

Lu 682 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs