Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maduro fait avancer son projet de constituante malgré l'opposition

Un mini-sommet des ministres des Affaires étrangères sur la crise vénézuélienne s'est tenu mercredi à Washington




Le président vénézuélien Nicolas Maduro fait avancer son projet d'assemblée constituante malgré l'opposition qui dénonce une manœuvre pour rester au pouvoir, alors que le mouvement de contestation est entré jeudi dans son troisième mois.
Le président socialiste dit voir dans le processus de constituante lancé mercredi un moyen d'affronter la grave crise politique, économique et sociale qui affecte le Venezuela, pays pétrolier dont l'économie a été laminée par la chute des cours du brut.
Dernière mauvaise nouvelle en date : le bolivar a dévissé mercredi de 64,13% face au dollar.
L'opposition a annoncé qu'elle ne participerait pas à l'assemblée constituante, qui doit compter 545 membres, car elle considère comme "frauduleux" le système prévu pour désigner les membres de l'assemblée. Elle accuse le président de vouloir y faire élire ses partisans lors du scrutin prévu fin juillet. Henrique Capriles, l'un des principaux dirigeants de la coalition d'opposition (MUD), a prévenu que toute inscription d'un anti chaviste (du nom du défunt président Hugo Chavez, 1999-2013) serait considérée comme une "trahison".
Sur la scène internationale, un mini-sommet des ministres des Affaires étrangères sur la crise vénézuélienne s'est tenu mercredi à Washington au siège de l'Organisation des Etats américains (OEA), instance dont le Venezuela a récemment annoncé son départ. Cette 29e réunion de consultations devait approuver un document avec une position commune, mais les débats ont été suspendus sans avancée significative.
L'OEA "continue de travailler, le Venezuela est dans son agenda, la communauté internationale est préoccupée par ce qui passe au Venezuela", a déclaré à l'issue de la réunion le secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro. Selon lui, les préoccupations sont centrées sur "les morts que subit le peuple vénézuélien, sur la répression et la perte de liberté et de démocratie".
La ministre vénézuélienne des Affaires étrangères, Delcy Rodriguez, a estimé que l'opposition et l'OEA avaient été "battues" par "la voix morale qui s'est imposée", la réunion ayant pris fin sans accord.
Toujours sur le plan diplomatique, Julio Borges, le président du Parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l'opposition, a demandé à son homologue du Parlement européen, l'Italien Antonio Tajani, l'adoption de sanctions contre le régime de Maduro.
Le Venezuela vit l'une des pires crises économiques de son histoire, asphyxié par la chute des cours du brut, source de 96% de ses devises. Son inflation, stimulée par les pénuries, est devenue totalement incontrôlable, à 720% cette année selon le FMI. L'opposition manifeste de manière quasi-quotidienne depuis le 1er avril pour exiger le départ du président, des élections et le retrait du projet d'assemblée constituante.
Plusieurs personnes, dont un photographe de l'AFP, ont été blessées mercredi lors de nouveaux affrontements avec les forces de sécurité et ont dénoncé des agressions et vols commis par des membres de la Garde nationale. Francisco Bruzco, photographe de la page web Cronico Uno, a assuré au Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) qu'il avait été frappé et que son appareil photo lui avait été volé.
Lors des manifestations, 60 personnes ont été tuées et un millier d'autres blessées, les deux camps s'accusant mutuellement d'avoir recours à des groupes armés pour semer la violence.

Vendredi 2 Juin 2017

Lu 589 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs