Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Madrid craint la reproduction de l’attentat de Sousse sur son territoire

L’Espagne informe le Maroc que des terroristes déguisés en migrants clandestins pourraient utiliser la même technique que leurs semblables tunisiens




Madrid craint la reproduction de l’attentat de Sousse sur son territoire
L’Espagne craint que le scénario des attentats sanglants de Sousse en Tunisie ne se reproduise sur ses côtes maritimes. Dans ce sens, Madrid a informé le Maroc que des terroristes déguisés en migrants clandestins pourraient utiliser la même technique que celle des jihadistes tunisiens qui ont commis l’atroce attentat de Sousse vendredi dernier faisant 38 victimes dont 30 Britanniques.
«Si l’Espagne a renforcé les moyens de vigilance sur ses côtes, le Maroc a fait de même suite à une pétition urgente faite par l’Espagne, selon des sources du ministère espagnol de l’Intérieur», a souligné le journal électronique «El Confidentiel».
La même source a affirmé que la collaboration active entre Rabat et Madrid contre le trafic de drogue et de personnes a fait que les mafias trouvent beaucoup plus de difficulté à faire passer les embarcations à moteur jusqu’à la côte de Cadix. Pourtant, cette vigilance «n’est pas efficace à cent pour cent et elle doit l’être, car nous ne pouvons pas nous permettre de faille dans ce système». Et d’avertir : «Le Détroit s’est converti en un point de passage pour les terroristes. De fait, selon les services secrets espagnols, il existe des informations révélant que Daech (Etat islamique) pourrait tenter d’utiliser la voie maritime pour infiltrer les jihadistes en Espagne, y compris en les faisant passer pour des migrants irréguliers».
Il y a quelques jours, une embarcation pleine de drogue amarrée sur l’une des côtes de Cadix a alarmé les services chargés de la lutte contre le terrorisme. «Le niveau d’alerte terroriste était ce jour-là maintenu au niveau 3, ce qui implique une série de mesures qui devraient a priori rendre impossible l’arrivée d’une embarcation sans identification jusqu’aux côtes espagnoles», a affirmé «El Confidentiel». Et la même source de conclure : «Quelques jours après, cette surprise est devenue une préoccupation : un jeune Tunisien de 23 ans armé d’un kalachnikov débarque sur la plage de Sousse et ouvre le feu sur une foule de touristes. Ce scénario a provoqué l’inquiétude des services chargés de la lutte antiterroriste qui craignent qu’un commando jihadiste n’utilise une embarcation rapide pour se déplacer du Nord du Maroc jusqu’à une zone touristique du Sud de l’Espagne et commencer à tirer sur les personnes qui s’y trouveraient».

T. Mourad
Samedi 4 Juillet 2015

Lu 1749 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs