Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maâlem Chérif Regragui : La tagnaouite corps et âme




Dans le cénacle très fermé des maîtres Gnaoua, Chérif Regragui constitue une intéressante exception. Alors que ses pairs ont été nourris au lait de «tagnaouite», lui s’y est immergé, corps et âme, par choix obstiné. Une vocation qu’il forgea et ponça au contact assidu des Maâlems Ahmed, Boubker et Hajjoub, qu’il accompagnait aux qraqeb (crotales en métal). A 18 ans, Cherif Regragui est sacré Maâlem à part entière. Curieux de tout, il s’essaya au théâtre avec Tayeb Saddiki. En 1980, il revint aux sources de « tagnaouite », à laquelle il consacre, aujourd’hui, l’essentiel de son temps de loisir.


L
Lundi 10 Août 2009

Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs