Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M. Chami préside la journée régionale sur la compétitivité des PME à Settat : Le potentiel industriel de la Chaouia-Ouardigha est appelé à se développer




Le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Reda Chami, a indiqué vendredi à Settat que le tissu industriel dans la région de la Chaouia-Ouardigha comprend 454 unités, soit 6 % de l'ensemble des unités nationales.
 Le ministre qui s'exprimait lors d'une journée régionale sur le thème ''Capacité concurrentielle des PME'', a ajouté que dans cette quantification, le secteur des technologies électroniques est en haut du tableau sur le registre des exportations alors que l'industrie chimique et para-chimique ainsi que l'agroalimentaire se positionnent à la première place quant à leur potentiel.
Rappelant les grandes lignes du plan national de relance économique lancé le 13 février 2009, il a appelé les entreprises de la région à prendre part à cette dynamique et à profiter de toutes les facilités offertes par ce nouvel instrument, et ce pour consolider leurs parts de marché et booster leur compétitivité.
 Tout en faisant remarquer que ce plan de relance définit clairement les obligations et les champs d'intervention de l'Etat et des entreprises, M. Chami a mis en avant les grands axes de cette nouvelle stratégie industrielle audacieuse, entre autres, l'amélioration de la compétitivité des PME, l'adéquation de la formation aux besoins du marché de travail ou encore l'assainissement du climat d'affaires dans le pays. L'objectif est de permettre à l'industrie nationale de résister solidement à toutes les contraintes posées par la mondialisation et les éventuelles crises internationales, a-t-il dit, soulignant le fort potentiel de petites et moyennes entreprises qui représentent 95 % du tissu industriel national.
S'adressant aux patrons locaux, M. Chami a assuré que les entreprises de la région peuvent tirer profit de toutes les facilités et commodités offertes par les programmes ''Imitiaz'' ou encore ''Moussanada'', des instruments qui visent à booster la productivité des PME et leur compétitivité. Concernant le programme ''Imitiaz'', il a indiqué qu'il permettra d'accompagner annuellement cinquante entreprises dans la réalisation de leurs projets et d'avoir un accès facile aux prêts bancaires, les aidant ainsi à prendre de l'essor et de l'envergure pour devenir de véritables champions nationaux. Quant au programme ''Moussanada'', il ambitionne d'améliorer la compétitivité de 500 entreprises par an en misant surtout sur la qualité, le respect des délais et aussi sur le coût et les nouvelles technologies.
Revenant sur le potentiel industriel actuel de la région de la Chaouia-Ouardigha, M. Chami a annoncé que d'autres chantiers et espaces y seront lancés dans un proche avenir, notamment la mise sur pied d'une zone industrielle intégrée à Settat et à Khouribga ainsi que des pépinières d'entreprises à Settat et à Boujaâd.

Libé
Lundi 22 Mars 2010

Lu 218 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs