Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutter contre les effets de la sécheresse à Settat




La situation de la campagne agricole, les efforts déployés pour lutter contre les effets de la sécheresse et les projets du Plan Maroc Vert au niveau de la province de Settat ont été au centre d’une séance de travail présidée, récemment, par le gouverneur de la province, Lkhatib Lahbil, en présence de responsables de plusieurs directions.
Au cours de cette réunion, le gouverneur a rappelé l’importance du secteur agricole qui a toujours occupé une place de choix dans l’économie de la province, conforté par la disponibilité d’immenses étendues agricoles, plus de 424.000 hectares de SAU, et par l’attachement de ses habitants (66% de la population) à la terre et aux traditions paysannes.
En effet, la production céréalière de la province représente 15% de la production nationale et 20% de celle régionale. Elle fournit également 27% de la viande rouge et 19% de la viande blanche au niveau régional.
Dans ce sens, M. Lkhatib a souligné que ces potentialités méritent d’être mises en valeur par les efforts de tout un chacun pour que ce secteur participe davantage au développement socioéconomique de la province.
Cette rencontre a été également l’occasion pour mettre l’accent sur les efforts déployés par les autorités provinciales et le département de l’Agriculture pour lutter contre les effets de la sécheresse lors de l'actuelle campagne agricole caractérisée par de faibles précipitations et les actions menées par le ministère de l’Agriculture, à travers le Plan Maroc Vert qui a investi au titre de la période 2010-2016 une enveloppe de 300 millions de dirhams pour réaliser des projets de développement des filières végétales et animales, et ce pour valoriser et intensifier la production céréalière et améliorer la production laitière, des viandes rouges et l’aviculture au niveau de la province. A noter que le Plan Maroc Vert a prévu également pour la province de Settat d’autres projets de développement du secteur agricole d’un montant de 1800 millions de dirhams sur une période de 3 ans (2017–2020).
Parmi ces projets, la création d’un agropole sur une superficie de 50 hectares. Ce projet a pour objectif l’amélioration, en quantité et en qualité, de l’offre de la matière première agricole destinée à la transformation. D’autres questions ayant trait au développement de la vocation agricole de cette province ont été débattues au cours de cette réunion, notamment l’importance de l’irrigation des terrains agricoles à Sidi El Aidi au sud de la ville de Settat par la réutilisation des eaux usées, l’organisation de la Foire des ovins de la race Sardi à la région d’El Brouj, le Salon international des céréales et légumineuses et la rencontre annuelle sur la culture de la menthe à la ville de Settat.

Samedi 2 Juillet 2016

Lu 1024 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs