Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre le terrorisme : La Jordanie annonce avoir déjoué un complot islamiste




Lutte contre le terrorisme : La Jordanie annonce avoir déjoué un complot islamiste
La Jordanie a déjoué un important complot d’Al Qaïda visant à déstabiliser le pays en commettant des attentats dans des centres commerciaux et en assassinant des diplomates occidentaux à Amman, rapporte dimanche la télévision publique jordanienne qui cite les services de sécurité.  Onze suspects, tous Jordaniens, ont été arrêtés, ajoute la télévision qui précise que les attentats, en préparation depuis juin, devaient être commis avec des armes et des explosifs provenant de Syrie. «Ils voulaient obtenir des explosifs et des mortiers en provenance de Syrie», a-t-on confirmé à Reuters de source proche des services de sécurité. «Leur but était de faire le plus de morts possible.»
 Le ministre jordanien de l’Information, Samih al Maaytah, a déclaré que ces arrestations soulignaient la grave menace que font peser les «groupes terroristes» sur le royaume.
 Il a ajouté que des membres de ce groupe avaient séjourné en Syrie.
 De source proche des services de sécurité, on précise qu’ils ont un moment combattu aux côtés de rebelles islamistes contre les forces du président Bachar al Assad.
La cellule démantelée voulait faire sauter deux importants centres commerciaux de la capitale et commettre aussi des attentats à la bombe dans le quartier d’Abdoun, où se trouvent de nombreuses ambassades étrangères.
«Le groupe était en mesure de confectionner de nouveaux types d’explosifs (...) et voulait en amplifier les effets destructeurs en y ajoutant du TNT», a dit un membre des services de sécurité.
Les autorités ont annoncé avoir saisi en grandes quantités des munitions et des fusils-mitrailleurs, ainsi que du matériel informatique.
Le groupe s’entraînait aussi en vue de commettre des attentats suicide avec des ceintures d’explosifs et des voitures piégées, a dit un autre membre des services de sécurité.
Il aurait reçu par internet des conseils de spécialistes en explosifs basés en Irak.
 En 2005, Al Qaïda avait revendiqué trois attentats suicide qui avaient fait des dizaines de morts dans des hôtels de luxe à Amman.

Libé
Mardi 23 Octobre 2012

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs