Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre le terrorisme : Istanbul abrite un forum avec la Syrie et l'Iran en toile de fond




Des représentants d'environ 30 pays se pencheront sur les moyens de combattre le terrorisme sur le plan global lors d'un forum jeudi et vendredi à Istanbul, l'occasion d'aborder la situation en Syrie et la question du nucléaire en Iran, deux pays voisins de la Turquie.
Le Forum ministériel de lutte contre le terrorisme est une initiative lancée l'an dernier en marge de l'Assemblée générale des Nations unies et dont la première édition avait eu lieu en septembre à New York.
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, dont le pays copréside ce forum, participera aux travaux de la première journée essentiellement politique organisée au niveau des ministres des Affaires étrangères. Vendredi sera consacré à une session technique.
La visite de Mme Clinton à Istanbul achèvera une tournée en Scandinavie et dans le Caucase.
"Un large éventail de sujets seront au menu: bien évidemment le renforcement de la lutte anti-terroriste sur le plan planétaire qui est le sujet de la réunion, mais aussi des sujets d'actualité comme la situation en Syrie et le programme nucléaire de l'Iran", a indiqué à l'AFP un diplomate turc.
La Turquie réclamera une "coopération plus étroite" contre les ramifications financières et politiques en Europe du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, mouvement armé kurde) tandis que les Etats-Unis insisteront sur la nécessité de continuer à lutter contre la nébuleuse extrémiste Al-Qaïda, a ajouté cette source.
L'Union européenne sera représentée par sa chef de la diplomatie, Catherine Ashton, qui participera parallèlement le même jour à une réunion Turquie-UE.
Ce forum est réuni dans un contexte de grandes violences en Syrie, malgré un cessez-le-feu proclamé le 12 avril, selon le plan Annan.
Le président syrien Bachar al-Assad, qui est confronté à une révolte populaire et armée, a nié dimanche tout lien avec le massacre de Houla dans lequel 108 personnes dont 49 enfants ont péri le 25 mai, une tuerie qui a bouleversé l'opinion publique internationale.
Quant à l'Iran, il est l'objet de sanctions internationales pour son programme nucléaire que les grandes puissances et Israël soupçonnent de cacher des intentions militaires.

Libé
Mercredi 6 Juin 2012

Lu 326 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs