Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre le terrorisme : Implication de la CIA dans les attaques de drones




Lutte contre le terrorisme : Implication de la CIA dans les attaques de drones
Une cour d’appel fédérale s’est penchée jeudi sur l’implication de la CIA dans les attaques de drones menées à l’étranger pour éliminer des suspects de terrorisme.
Les trois juges ont entendu une association de défense des droits civiques, l’ACLU, qui réclame la publication de documents sur les attaques de drones qui avaient permis l’élimination de responsables d’Al-Qaïda au Pakistan, au Yémen et en Somalie.
Mais le gouvernement s’y refuse, estimant que le fait de savoir si la CIA est impliquée dans ces opérations doit rester confidentiel.
A l’audience, l’avocat de l’Union américaine de défense des libertés (ACLU), Jameel Jaffer, a estimé que plusieurs déclarations de hauts responsables, y compris Leon Panetta, alors directeur de la CIA, attestaient de l’implication de la Centrale de renseignements.
Un des juges, Merrick Garland, est allé dans son sens, demandant à l’avocat du gouvernement s’il ne voyait pas là «une reconnaissance officielle de l’implication de la CIA dans le programme des drones».
Mais Stuart Delery, assistant du procureur, s’est refusé à confirmer. «Il n’y a pas de reconnaissance officielle que la CIA est impliquée», a-t-il dit à la cour.
En marge de l’audience, Anthony Romero, directeur de l’ACLU, a jugé «scandaleux» que ces arguments rappelant l’administration Bush soient plaidés par l’administration Obama, «particulièrement pour un président qui avait promis la transparence». Il a déclaré à l’AFP que cela attestait d’un «manque de respect profond pour le tribunal» et pour la démocratie.
La campagne de tirs de drones américains a été lancée en 2004 mais s’est largement intensifiée depuis l’arrivée de Barack Obama au pouvoir. Le numéro deux d’Al-Qaïda, Abou Yahia al-Libi, a été tué en juin dans un bombardement de drone au Pakistan.

AFP
Samedi 22 Septembre 2012

Lu 349 fois


1.Posté par le marocain le 22/09/2012 21:20
Un dicton Marocain dit "Qui peut dire au lion ta bouche sent mauvais"
C'est la raison pour laquelle personne ne pourra dire que les USA tuent des innocents à travers le monde(Afghanistan ,Irak Somalie)sans aucune forme de procès(seul Dieu est juge)
La CIA est un état dans l'état USA,et aucun président américain ne pourra lui barrer la route criminelle.
Mais Dieu jugera ces gens par leur arrogance .
(Les tueries,les tornades,les feus de forêt,les inondations et la sécheresse,s'en suit la crise économique tout cela donnera une réflexion aux responsables)

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs