Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre le sida : Signature d’une convention de financement




Un fonds de plus de 2,6 millions de dirhams a été alloué à dix associations partenaires de Sidaction Maroc 2008 pour financer leurs structures sur deux années.
Lors de la cérémonie de   signature  de cette convention, lundi dernier à Casablanca, Hakima Himmiche, présidente de l'Association de lutte contre le sida (ALCS) précise que  la signature de cette convention  représente « une façon de montrer à ceux qui nous ont fait confiance par la contribution à Sidaction 2008 ce que nous faisons de leurs fonds ».
 Ce budget représente 31,5% du montant collecté lors de Sidaction 2008, qui a atteint un montant global de 9,5 millions de dirhams  visant la concrétisation du programme de l’ALCS. Dans  le même contexte, la directrice de l’ALCS affirme qu’« il n’est pas question de ne pas tenir nos promesses».
   Cette convention signée par la présidente de l’ALCS et les représentants de dix organismes bénéficiaires, s’inscrit dans le cadre du Fonds d’appui aux structures partenaires (FASP) de Sidaction 2008.
Ce dernier est destiné à  financer  la structure de partenaires sur deux années, rappelle Fouzia Bennani, directrice générale de l’ALCS. Il concerne plusieurs domaines, notamment, le développement et recherche appliquée, l’accompagnement et le traitement des personnes infectées par le VIH et la défense de leurs droits.
Selon un communiqué, le FASP est destiné à aider les associations chargées de la lutte contre le sida en matière de formation, de renforcement de leur cadre institutionnel et de prévention. De ce fait, toutes les demandes de subvention ont été analysées par un comité d’experts et validées par le bureau national de l’ALCS. En ce qui concerne le comité d’experts, il est  composé de neuf membres qui exercent dans différents domaines, soit de la prévention, de la prise en charge ou de la recherche et développement.
Rappelons que, selon les statistiques du ministère de la Santé, le nombre de personnes vivant avec le virus au Maroc est de 22400 dont 20000 ne sont pas conscientes de leur maladie.  D’après l’ALCS, les femmes  plus touchées  que les hommes par le virus sont estimés à 39% dont 33% sont mariées. De même que les travailleuses ont 20 fois plus de risque d’être séropositives que les femmes au foyer. 

Ahmed laaraki
Jeudi 28 Mai 2009

Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs