Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Louise Arbour en visite au Maroc

La représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour les migrations s’entretient avec Nasser Bourita et Abdelkrim Benatiq




Louise Arbour en visite au Maroc
La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour les migrations, Louise Arbour, effectue une visite officielle au Maroc depuis mardi.
A l'issue de ses entretiens à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita et le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et des Affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, la responsable onusienne a souligné que cette visite au Maroc est l'occasion d'examiner les moyens de promouvoir au niveau international des stratégies nationales d'intégration (l'éducation des enfants), de contact avec les MRE et de complexité des questions de mobilité humaine dans le contexte marocain.
La responsable onusienne, dont la visite officielle au Maroc (du 29 mai au 1er juin) est la première du genre effectuée à l'étranger depuis sa nomination à cette fonction par le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a qualifié de "très enrichissantes" les discussions qu'elle a tenues avec Nasser Bourita.
Ces entretiens ont permis notamment d'explorer les directions que prendra le Pacte mondial sur les migrations, qui doit être mis en place par les Etats membres des Nations unies à la fin de l'année 2018, a-t-elle précisé.
A l'issue de ses entretiens avec Abdelkrim Benatiq, Louise Arbour a affirmé à la presse que le Maroc est un pays modèle en matière de transit et d'accueil pour les migrants.
"En étant à la fois un pays de départ, de transit et d'accueil de migrants, le Maroc est le genre de pays qui permet d'examiner tous les volets liés aux questions migratoires", a souligné Louise Arbour en rappelant qu'au début de la préparation d'un Pacte mondial sur la migration, un processus des Nations Unies géré par les Etats membres pour la mise en place d'un tout premier pacte mondial sur une migration sûre, ordonnée et régulière, le Maroc est "très impliqué dans la coprésidence avec l'Allemagne du Forum mondial sur la migration et le développement (GFMD)" prévu fin juin à Berlin.
De son côté, Abdelkrim Benatiq a souligné que ce déplacement, qui s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre le Maroc et le système de l'ONU en matière de migration, a été l'opportunité d'échanger sur le nouveau positionnement du Royaume en tant que pays d'accueil, un choix traduit par une politique migratoire basée sur une approche cohérente, globale, humaniste et responsable.

Jeudi 1 Juin 2017

Lu 1221 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs