Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Louardi s’explique et la méningite inquiète


Pas d’importation de vaccins de nouvelle génération



Louardi s’explique et la méningite inquiète
Rien de nouveau dans la stratégie de lutte contre la méningite au Maroc. 70% des cas révélés ne disposent pas encore de vaccins, étant donné qu’ils sont classés « méningites B ».
Lors de son intervention devant la Chambre des conseillers à ce propos, mardi,  le ministre de la Santé  a essayé de rassurer les Marocains en ce qui concerne les cas de méningite incessamment enregistrés dans plusieurs régions du Royaume en avançant  qu’ils sont « isolés et ne doivent susciter aucune inquiétude».
Usant d’une approche comparative, El Houssaine Louardi a souligné que «le nombre de cas enregistrés au cours de l'année 2012 a connu une baisse par rapport à l’année précédente, s'élevant à 1006, dont 111 décès, contre  1 056 cas, dont 126 décès en 2011 ».  Et d’annoncer la tenue d’une réunion pour discuter de la prévention et du contrôle de la méningite.  
Au cours de cette réunion tenue hier à Rabat sous le thème « Renforçons nos efforts pour réduire la morbidité et la mortalité liées aux différentes formes de méningites », le ministre a dit espérer «disposer de vaccins efficaces contre les différents sous-groupes de méningites à méningocoque dont la « méningigo B » qui représente  plus de 70% des cas de neisseria meningitidis confirmés ».
Dans l’objectif de réduire la létalité à moins de 6%, il a recommandé, entre autres, de redynamiser la surveillance et l’action   contre toutes les formes de méningites, de développer une nouvelle approche vaccinale et d’introduire de nouveaux vaccins au Maroc.
Le directeur de la Direction de l’épidémiologie, le docteur Omar Elmenzhi, nous avait préalablement   assuré que «le Royaume dispose des vaccins pour les méningites à méningocoque A, C, Y et W135, qui représentent seulement 20% des cas de méningites détectés au Maroc » en ajoutant  qu’«à l’échelle mondiale, on n’a pas encore découvert de vaccins pour la méningite B, qui concerne 80% des cas enregistrés au Maroc ».
Ce qui n’est pas le cas. En effet, l'Agence européenne du médicament avait recommandé pour la première fois vers la fin novembre 2012, l'autorisation de mise sur le marché d'un vaccin dénommé «Bexsero» contre cette maladie potentiellement mortelle.
Ce dernier n’est pas le seul vaccin existant pour ce genre de méningites. En France, un autre, dénommé « Menbvac », est utilisé depuis 2006 dans le cadre d’une circulation locale d’une souche particulière de méningite B, le méningocoque B14. Ce vaccin, importé de Norvège, est utilisé hors autorisation de mise sur le marché. Il est recommandé pour les enfants à partir de deux mois et les adultes jusqu’à 24 ans.
Qu’attendent donc les responsables de ce  ministère, qui ne cesse de réitérer que le programme  national établi en 1989, « a permis d’asseoir les jalons d’une surveillance épidémiologique axée sur la détection, la déclaration immédiate, la riposte et l’endiguement rapide de la méningite épidémique », pour décider d’importer pareils vaccins et mettre fin, une fois pour toutes, à tout risque d’épidémie ?

Mohammed Taleb
Jeudi 10 Janvier 2013

Lu 1294 fois


1.Posté par kamal le 11/01/2013 12:19
Quel ministre celui-là. Ici à Kasba Tadla, les hypertendus et les diabétiques s'écroulent par le manque de
médicaments dans l'hôpital annexe géré par le Dr. Toumzine, un très bon médecin qui veut travailler mais
qui ne trouve pas le minimum de moyens. Le gros de la population de cette ville vit au dessous du seuil de
pauvreté et n'ont pas les moyens de se nourrir ou de s'acheter leurs médicaments qu'ils percevaient gratis
avant l'arrivée de ce ministre qui ne se soucie pas de la situation de ces malades qui ont
écrit à plusieurs reprises mais en vain. Allah Ichad Fih Al Hak Incha Allah
ربنا إنك جامع الناس ليوم لا ريب فيه إن الله لا يخلف الميعاد

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs