Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Londres savait que Saddam avait renoncé aux ADM : L’Irak envahi pour des raisons fallacieuses




Londres a reçu juste avant l’invasion de l’Irak en 2003 des informations selon lesquelles Saddam Hussein avait démantelé ses armes de destruction massive, a affirmé un ancien fonctionnaire du Foreign Office devant la commission d’enquête sur le conflit irakien qui rendra son rapport final fin 2010 au plus tôt.
William Ehrman, directeur du bureau de la sécurité internationale au ministère britannique des Affaires étrangères entre 2000 et 2002, a indiqué que Londres savait que l’Irak avait renoncé à son programme d’ADM dans les jours précédant le début du conflit.
"Nous obtenons dans les derniers jours avant l’engagement militaire quelques [renseignements selon lesquels] les armes chimiques et biologiques avaient été détruites et [l’Irak] pourrait ne pas avoir les munitions pour les lancer", a-t-il déclaré. "Il y avait des renseignements contradictoires", a-t-il toutefois tempéré, expliquant que les doutes sur les armes détenues par Saddam persistaient. Aucune ADM n’a jamais été découverte en Irak.
Interrogé en même temps, Tim Dowse, chef du service de contre-prolifération nucléaire au Foreign Office entre 2001 et 2003, a lui réfuté l’idée d’une collusion entre Saddam Hussein et al Qaeda, avancée par le président américain George W. Bush pour mieux justifier l’intervention. "Nous avons trouvé des preuves de contacts entre des responsables irakiens et des membres d’al Qaeda à la fin des années 1990", a-t-il expliqué.  
"Mais nous en sommes arrivés à la conclusion qu’il s’agissait de contacts très sporadiques." M. Dowse a également expliqué que l’Irak n’était pas en 2001 "en tête de liste" des préoccupations britanniques pour le risque de prolifération nucléaire. "La Libye et l’Iran l’étaient beaucoup plus", a-t-il ajouté.

L
Vendredi 27 Novembre 2009

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs