Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Londres élit son maire


Sadiq Khan, fils d’un chauffeur de bus pakistanais, pourrait devenir le premier musulman à la tête de la très cosmopolite capitale britannique



Les Londoniens auront le choix entre le fils d'un milliardaire, le conservateur Zac Goldsmith, et celui d'un chauffeur de bus pakistanais, le travailliste Sadiq Khan, pour succéder au charismatique Boris Johnson à la tête de leur ville le 5 mai.
Le même jour, les Ecossais, les Gallois et les Irlandais du Nord éliront leurs nouveaux parlements régionaux, et 124 conseils municipaux seront renouvelés en Angleterre. A Londres, Sadiq Khan, 45 ans, mène la course assez confortablement, selon les sondages.
"Sadiq Khan est sur la bonne voie pour l'emporter", estime Laurence Janta-Lipinski, de l'institut YouGov. Sa dernière enquête d'opinion donne onze points d'avance au député de Tooting, un quartier populaire du sud de Londres.
S'il l'emporte, il deviendrait le premier maire musulman de la très cosmopolite capitale britannique, mais aussi d'une grande capitale européenne.
Une particularité qui n'a pas l'air d'émouvoir les 5,6 millions de Londoniens appelés aux urnes mais que Zac Goldsmith, 41 ans, a pris pour cible pour tenter de refaire son retard.
Le député de Richmond, arrondissement résidentiel du sud-ouest de la capitale, s'évertue depuis des semaines à convaincre que Sadiq Khan, ancien avocat des droits de l'Homme, a des affinités avec les extrémistes islamistes. Uns accusation relayée par le Premier ministre David Cameron.
Les Londoniens sont surtout préoccupés par la question du logement, trop cher et insuffisant, et des transports, surpeuplés.
Des problématiques de plus en plus pressantes car Londres attire comme un aimant, banquiers, ouvriers du bâtiment ou étudiants, et a gagné 900.000 habitants depuis l'élection de Boris Johnson en 2008, à 8,6 millions d'habitants.
Sur ce plan, les Londoniens semblent faire davantage confiance à Sadiq Khan, tout comme sur la pollution et la sécurité.
A l'approche du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne le 23 juin, les scrutins londonien et régionaux seront suivis de près. Car les résultats auront un impact sur la crédibilité de David Cameron, qui milite pour un maintien dans l'UE.
Et, ils seront cruciaux pour le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn, estiment les analystes. L'élection en septembre de ce gauchiste pur jus reste contestée par une partie de l'appareil du parti qui l'estime incapable de les mener à la victoire aux prochaines législatives de 2020 et souhaite le voir partir au plus vite.
Or le Labour devrait cette fois y laisser des plumes, après un excellent score réalisé aux municipales de 2012.
En Ecosse, l'un de ses anciens fiefs, où il a été laminé aux législatives de 2015, le Parti travailliste pourrait se retrouver dans la situation humiliante de se faire doubler par les conservateurs au rang de deuxième parti du Parlement régional. Au Pays de Galles, le Labour devrait souffrir de l'usure du pouvoir alliée à une poussée attendue du parti europhobe Ukip. Enfin, la crise autour des accusations d'antisémitisme qui pèsent sur certains membres du Labour et qui ont conduit à la suspension de l'ancien maire de Londres Ken Livingstone risque de lui coûter cher.
En Irlande du Nord, où le pouvoir est partagé entre unionistes protestants et nationalistes catholiques, le Parti unioniste démocrate (DUP) devance le Sinn Fein dans les derniers sondages.

Libé
Lundi 2 Mai 2016

Lu 130 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs