Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool voit rouge, Chelsea rebondit




Liverpool a continué sur sa lancée en renversant Swansea (2-1), tandis que Chelsea a rebondi à Hull (2-0), mais pas le malade West Ham, tenu en échec par Middlesbrough (1-1) malgré un Dimitri Payet étincelant, samedi lors de la 7e journée de Premier League.
Malgré une première période catastrophique, Liverpool a décroché à Swansea sa quatrième victoire de suite. Après avoir débuté du mauvais pied, en concédant dès la 8e minute un but de Fer, les "Reds" se sont repris dans le deuxième acte.
"J'étais vraiment en colère", a réagi l'entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp après le match. "On aurait dit que nous étions là pour regarder un match de foot, je voulais qu'ils montrent que nous étions là pour gagner un match de foot."
Les "Reds" peuvent également remercier les Gallois pour leurs nombreux ratés, comme cette égalisation manquée par Mike van der Hoorn dans le temps additionnel.
Quoi qu'il en soit, Liverpool (16 pts), propulsé par un Firmino en grande forme (un but, un penalty obtenu), se rapproche du leader Manchester City (18 pts), qui devait jouer dimanche.
A Swansea (17e), la place de l'entraîneur Francesco Guidolin est plus que jamais menacée.
La glissade s'arrête à Hull. Après deux défaites contre Liverpool (2-1) puis Arsenal (3-0), les "Blues" ont largement dominé le promu (2-0), grâce notamment à un N'Golo Kanté des grands jours.
Willian a lancé les Londoniens d'une superbe frappe (61) avant que Diego Costa ne donne un vrai bol d'air aux "Blues" (67).
Outre les trois points, la principale satisfaction d'Antonio Conte sera sans doute la tenue de son arrière-garde. Sans John Terry, sa nouvelle défense à trois n'a concédé aucun but. Surtout, elle n'a pas connu les erreurs embarrassantes des matches précédents.
A West Ham, il y a Payet et les autres. Si le meneur de jeu français a encore été excellent, en égalisant notamment sur un superbe exploit personnel (57), les "Hammers" ne gagnent toujours pas.
 Le match nul concédé à Londres contre le promu Middlesbrough (1-1) met au moins un terme à une sombre série de quatre défaites consécutives en Premier League. Mais l'entraîneur Slaven Bilic reste sur la sellette alors que West Ham est désormais relégable.
Si le Croate ne peut pas dégoter de joueur capable d'éliminer quatre défenseurs comme Payet, il doit au moins trouver une solution à sa défense, la pire du championnat (déjà 17 buts encaissés).

Libé
Lundi 3 Octobre 2016

Lu 158 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs