Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool plus proche que jamais du titre




Liverpool plus proche que jamais du titre
Liverpool a tremblé dimanche à Norwich City (3-2) mais s’est offert cinq points d’avance sur Chelsea et 9 sur Manchester City (2 matches en moins) pour filer vers un titre qui le fuit depuis 1990.
Dans la course à la C1, Arsenal a conservé sa quatrième place (la dernière qualificative) avec une solide victoire à Hull City (3-0) alors qu’Everton reste dans la course à un point après avoir battu le Manchester United de son ancien coach (2-0) David Moyes.
Avec trois journées (9 points en jeu) restantes, les Reds ne dépendent que d’eux-mêmes pour le titre et ont même le droit à une contre-performance alors que Chelsea et surtout Man City doivent faire le plein en espérant un faux pas de Liverpool.
Liverpool s’est mathématiquement qualifié pour la C1 l’année prochaine, mais tout autre résultat que le sacre serait désormais une désillusion. 
A Norwich, Raheem Sterling, en pleine réussite, a signé un doublé qui vaut cher. Il a marqué un véritable bijou d’entrée de match, échappant à deux défenseurs pour envoyer un missile d’une vingtaine de mètres dans les filets (4e) puis en deuxième période alors que le score était de 2-1, il a chipé le ballon au milieu de terrain, parcouru 40 mètres ballon au pied pour marquer avec de la réussite sur un tir contré.
L’attaquant de 19 ans a aussi signé à la 11e minute une passe décisive, réceptionnée par l’inévitable Luis Suarez, auteur de son 30e but de la saison. Il devient ainsi le premier joueur de Liverpool depuis le mythique attaquant gallois Ian Rush en 1987 à atteindre cette barre.
Retour perdant 
de Moyes
Malgré ce festival offensif, les Reds, sans doute rattrapés par la pression, ont souffert face aux Canaries, qui ont marqué moins de buts (28) que Suarez sur l’ensemble de la saison mais en ont passé deux dimanche, après quatre matches sans ouvrir le score...
Peu importe pour les Reds qui aborderont le choc de la prochaine journée contre Chelsea avec un peu moins de pression sur les épaules.
Avec trois points contre Hull City, Arsenal a conclu une belle semaine avec une qualification pour la finale de la Cup, une victoire contre West Ham mardi en championnat (3-1) associée à la défaite surprise d’Everton face à Crystal Palace (2-3). Conséquence, les Gunners sont désormais en position favorable pour la dernière ligne droite.
Un doublé de Podolski et un but de Ramsey ont calmé les ardeurs de début de match de Hull City, que les Londoniens retrouveront en finale de la Cup à Wembley le 17 mai prochain. 
Les hommes d’Arsène Wenger, qui ont retrouvé un peu d’assise défensive, comptent un point d’avance sur Everton qui a battu MU (2-0). Baines a ouvert le score sur penalty avant que Mirallas ne plie la rencontre avant la pause. David Moyes, qui a été sifflé par une partie du public à son arrivée, va une nouvelle fois devoir affronter les critiques, son équipe, 7e, n’ayant pas été en mesure de ramener un bon résultat de Goodison Park. Everton, quant à lui, se rachète après la contre-performance contre Crystal Palace en semaine, et laisse le suspense entier pour la C1.
 

AFP
Mardi 22 Avril 2014

Lu 170 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs