Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool freiné à Arsenal, City seul aux commandes de la Premier League




Liverpool freiné à Arsenal, City seul aux commandes de la Premier League
Liverpool a été tenu en échec 0-0 par Arsenal, à l'Emirates Stadium, lundi, lors du dernier match de la 3ème journée du Championnat d'Angleterre, permettant ainsi à Manchester City d'occuper seul la tête avec neuf points.
Les Reds, après deux succès de rang sur le même score de 1-0, se sont créé les occasions les plus dangereuses de la première période. Mais ils sont tombés sur un Petr Cech impérial qui a évité à Arsenal de sombrer comme lors de l'ouverture de la Premier League, lorsque les Gunners avaient été battus 2-0 à domicile par West Ham.
Au cours d’une partie très rythmée, Liverpool a ainsi touché deux fois les montants des buts de Petr Cech par Coutinho (3e et 45e). Le gardien tchèque, transféré de Chelsea cet été, a aussi fait étalage de son talent pour garder sa cage intacte.
Il s'est ainsi interposé avec brio devant Milner (24e) et surtout face à Bentenke (39e), qui l'a fusillé à bout portant en reprenant un centre venu de la gauche.
Arsenal, lui, aurait dû ouvrir le score, mais le but de Ramsey, parti à la limite du hors-jeu, a été refusé par l'arbitre de la rencontre, M. Oliver. En seconde période, la partie a perdu nettement de son intensité et Arsenal a eu trois belles occasions de marquer. Une reprise de Giroud dans la surface a été repoussée (70e), puis une frappe de Ramsey a obligé Mignolet à se coucher sur le ballon (83e). Enfin, sur un contre rapidement mené, un défenseur de Liverpool a failli tromper son gardien (85e).
Les Gunners, privés de Per Mertesacker et Laurent Koscielny blessés, ont terminé très fort le match sans pour autant parvenir à battre le gardien visiteur: dans les arrêts de jeu (90e+4), la frappe à ras de terre du gauche de Chamberlain, à l'entrée de la surface, était détournée par Mignolet.
Samedi, Manchester City a d'abord souffert face à une équipe d'Everton bien organisée avant de trouver la faille par Aleksandar Kolarov (60e) puis Samir Nasri (88e).
C'est Raheem Sterlin, acheté 69 millions d'euros à Liverpool, qui a fait la passe décisive pour Kolarov.
"Je suis très satisfait parce que c'était une équipe difficile à manoeuvrer. Je pense que nous étions en confiance et solides tout au long du match. Du coup, ça a été difficile pour Everton de se créer des occasions", a analysé l'entraîneur mancunien Pellegrini., rapporte l’AFP.
Les Citizens comptent deux points d'avance sur un trio mené par le surprenant Leicester (1-1 devant Tottenham) et composé également de Manchester United (0-0 face à Newcastle) et de Liverpool.
Enfin, le champion en titre Chelsea est allé arracher une victoire difficile 3-2 à West Bromwich, sa première de la saison, grâce à des débuts fracassants de sa recrue Pedro, auteur d'un but et d'une passe décisive.
Les Blues sont 10e avec quatre points, comme l'autre grand club de Londres, Arsenal (9e).

Mercredi 26 Août 2015

Lu 201 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs