Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool déroule le tapis rouge à Klopp




Impatient de basculer dans l'après-Brendan Rodgers, limogé dimanche, Liverpool déroule actuellement le tapis rouge à Jürgen Klopp et le kop d'Anfield espère désormais l'officialisation de l'arrivée de l'Allemand d'ici la fin de la semaine.
Aussi bien en Angleterre qu'outre-Rhin, l'affaire semble entendue mardi et, même si les médias britanniques datent au lundi seulement le début des contacts entre les deux parties, l'ex-technicien charismatique du Borussia Dortmund, actuellement en congé sabbatique, est bien parti pour arriver très rapidement.
S'il ne sera pas dépaysé dans un autre club réputé pour la chaleur de son public, le chevelu blond de 48 ans, réputé illuminé et un peu agité, devra juste accepter de se mettre du "Gelb" au "Red".
Selon The Sun, des sources internes sont en effet "très confiantes" sur l'imminence de la signature d'un contrat de trois ans, en compagnie de ses adjoints historiques Zeljko Buvac et Peter Krawietz.
Les craintes des Reds étaient que "Kloppo", même moins à cheval sur le principe que l'Italien Carlo Ancelotti, l'autre favori pour le poste, tique sur le comité des transferts qui gère habituellement le mercato des Reds, mais le frein est en train d'être levé.
D'abord parce que Fenway Sports Group, le propriétaire du club, n'est plus convaincu de l'efficacité de son organisation après quelques errements sous Rodgers, et ensuite parce qu'il ne veut pas se faire doubler. Il a donc assuré à Klopp qu'il "aurait le dernier mot sur les arrivées et les départs", toujours selon The Sun.
L'Allemand, qui avait refusé Marseille cet été mais flirte avec l'Angleterre depuis plusieurs années, se retrouve donc le dernier à jouer la montre. "Il n'y a rien à dire. Je rentre à la maison", a-t-il ainsi botté en touche, avec le sourire, à la sortie d'une réunion des entraîneurs fédéraux allemands lundi à Leverkusen.
"Il y a quelques semaines, il m'a dit qu'il était prêt pour une équipe n'appartenant pas au gotha, pour créer, construire quelque chose. Ca pourrait être Liverpool, non?", a pourtant déclaré à la BBC son ami Stefan Effenberg.
Un profil qui correspond aux Reds actuels, en crise en championnat (10e) mais dotés d'un passé prestigieux, alors que Brendan Rodgers ne cessait de répéter que l'équipe était au début d'un nouveau cycle.
Un profil qui correspond également à ce que l'ancien entraîneur de Mayence, de 2001 à 2008, a fait ensuite à Dortmund jusqu'en 2015 en ressuscitant le bel endormi rhénan: deux titres nationaux (2011 et 2012), une Coupe d'Allemagne (2012) et une finale de Ligue des champions notamment (2013).
"Il faut quelqu'un d'énergique pour ramener le club là où il doit être et je pense que Klopp est cet homme", assure ainsi l'ex-Red Jamie Carragher.
"Klopp convient mieux qu'Ancelotti", est également convaincu l'autre joueur maison Graeme Souness. "A Dortmund, ils ont continuellement perdu leurs meilleurs joueurs donc il sait comment travailler avec des jeunes".
Le seul à émettre un bémol est l'ancien gardien Oliver Kahn, qui redoute "la barrière de la langue".
"Je suis convaincu qu'il n'aura pas de problèmes majeurs avec l'anglais mais c'est juste pour trouver les finesse de langage dans un discours de motivation de l'équipe", expliquait-il à Bild.
"Il a une aura, ce truc spécial que quelques entraîneurs ont", réfute l'ex-Red Jamie Redknapp. "Il serait parfait. Les gens vont adorer le voir marcher dans Anfield".
Ce qui ne serait d'ailleurs pas une première. Des images attestent ainsi que Klopp, en signe de respect, a déjà touché l'écusson du club dans le célèbre couloir du stade menant à la pelouse. C'était en août 2014, avant un match amical.

Jeudi 8 Octobre 2015

Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs